En vidéo Prendre un bol d'air

Keep Walking : les Vosges en raquettes

on
24 février 2019

Keep Walking, c’est un super projet associatif créé par Cécile, la soeur de Pierre ! Son objectif : créer des rencontres improbables lors de week-ends de marche qui se veulent accessibles à tous !

On vous emmène pour un week-end en raquettes dans les Vosges !

10 participants, du soleil, de la neige, des bonnes bouffes et beaucoup de fun… Vous êtes prêts ? C’est par ici !


Pourquoi les Vosges ?

Moins haut que les Alpes (son point culminant s’élève à 1 400 mètres), le Massif des Vosges n’est en revanche pas moins beau ! A seulement quelques heures de Paris, c’est un endroit idéal pour aller prendre un grand bol d’air en deux ou trois jours.

Ses sommets en pente douce, sa faune et sa flore particulières en font un endroit rêvé pour les amoureux de nature et les amateurs de sport, été comme hiver ! On n’en a testé qu’un morceau mais on a déjà hâte d’y retourner… Envie d’en savoir plus ? Jetez un oeil ici.


Le départ

Rendez-vous à Paris, gare de l’Est. Départ en train à 18h, seulement 2h15 pour rejoindre Epinal ! On récupère notre voiture louée sur Drivy et hop, 50 minutes pour atteindre l’Auberge du Brabant, où nous logeons pour notre première nuit. Située au pied des pistes de ski du Brabant, elle est parfaite pour les amateurs de descentes au petit matin !

3h30 depuis Paris donc, pour une plongée au coeur des montagnes… Une bagatelle !

Démarrage par un petit-déjeuner de champions à l’auberge et nous voilà de nouveau sur la route ! 25 min plus tard, on a rejoint le Refuge du Sotré, notre gite pour la nuit du samedi.


Le Refuge du Sotré : un lieu à part

Le Refuge du Sotré est situé au pied du Hohneck, à 1 200 mètres d’altitude et offre une vue imprenable sur la vallée et les lacs de Retournemer et de Longemer.

Il accueille des groupes pour des séjours plus ou moins longs et propose différents programmes avec une équipe d’accompagnateurs qualifiés (le matériel sportif et handi-sportif est inclus) : randonnées avec guide, vélo, raquettes… Qu’elles soient clés en main sur plusieurs jours ou sur mesure pour vos besoins spécifiques, les activités proposées sont variées ! N’hésitez pas à contacter l’équipe pour en savoir plus.

Le refuge propose 10 chambres de 5 personnes, toutes accessibles (il dispose du label Tourisme et Handicap). Au delà du matériel sportif, de nombreux équipements sont disponibles sur demande (lève-personne, chaises de douche…). Bref, un accueil exceptionnel pour tous, valides comme handi !

Enfin, ne manquez surtout pas les repas proposés par les cuisiniers du refuge… un régal ! Les balades en raquettes creusent l’appétit, ils sauront vous rassasier : plats et boissons locales au menu, de la tartiflette à la choucroute en passant par l’incontournable tarte aux myrtilles… Vous ne saurez plus où donner de la tête ! Autre petit plaisir : le pain au chocolat tout juste sorti du four au petit-déjeuner… à tomber !


Expéditions en raquettes


Bien s’équiper !

Fraichement arrivés le samedi matin au Refuge du Sotré, nous sommes accueillis par Florian – notre guide – qui nous accompagnera tout le weekend ! Trois excursions sont au programme pour profiter au maximum des environs !

Toute l’équipe chausse rapidement ses raquettes, il ne reste plus qu’à transférer Pierre dans son carrosse : un siège bien confortable fixé sur deux skis. Florian se charge de la poussée et de la direction tandis que nos valeureux compagnons se relaient pour tracter l’attelage à l’aide d’un harnais (oui, dit comme ça ça fait un peu cheval de traie… Mais finalement, on n’est pas si loin) ! Merci à eux 🙂


Première sortie : le Hohneck (boucle de 3km – 1h30)

En à peine 100 mètres, nous sommes déjà dans la forêt : magique !
Nous partons en direction du sommet du Hohneck à 1 300 mètres d’altitude. Les formes rondes du relief recouvert de neige donnent l’impression de marcher sur la Lune ! Nous ne sommes pas seuls à avoir eu l’idée de chausser des raquettes : des randonneurs fourmillent sur les sommets environnants ! Qu’à cela ne tienne, une fois au sommet, la vue saura vous faire oublier le monde. Un panorama à 360° sur les Alpes Françaises et Suisse, le Jura et la chaine des Vosges ! Clou du spectacle, grâce à une météo exceptionnelle, nous avons eu la chance de voir le Mont Blanc pendant une pause bien méritée au sommet, accompagnée d’un vin chaud… Le bonheur !


Deuxième sortie : les Spitzkoepfe (boucle de 4km – 2h30)

Après une tartiflette plus que généreuse, il est bien difficile de repartir crapahuter ! Direction les Spitzkoepfe, une chaine d’arêtes du massif des Vosges.

Cette fois-ci, pas de plongée dans la forêt : on longe le Hohneck pour une ascension progressive à flanc de montagne, entre les luges qui sillonnent les pentes.

C’est à  l’extrémité de ces arêtes que de nombreux kite-skieurs se font tracter par le vent grâce à une voile reliée par un harnais. Le spectacle des voiles colorées sur ce paysage lunaire est saisissant !


Attention : si vous vous aventurez sans guide sur cette randonnée, restez bien sur les chemins balisés. En hiver, de nombreuses corniches se forment au dessus du vide, près des chemins recouverts de neige. Ne vous laissez pas entrainer par les traces d’autres promeneurs : la neige est friable et vous pourriez vous retrouver dans la vallée plus vite que vous ne le souhaiteriez…



Troisième sortie : la réserve naturelle du Frankenthal-Missheimle (boucle de 8km – 3h)

Une bonne nuit de sommeil et un petit-déjeuner copieux avec des produits locaux : il est temps de ressortir une dernière fois. Après avoir longé les pentes abruptes sur lesquelles s’exercent de nombreux grimpeurs, nous pénétrons dans une forêt chargée d’histoire. C’est en effet ici, pendant la guerre de 1914-1918, que se situait la frontière entre l’Allemagne et la France. Vous marcherez dans les pas des soldats dans ce qui fut autrefois une zone de tranchées et de postes avancés. Outre ce passé douloureux, la vue sur la vallée est imprenable entre les hêtres ; le site est devenu depuis une réserve naturelle.

Une fois sortis de la forêt, nous arrivons dans une vaste clairière où se mêlent randonneurs et skieurs de fond. L’endroit parfait pour faire une pause !

Après 8 km de randonnée, il est temps de rentrer au refuge pour un dernier repas gargantuesque ! Une pause au calme sur la terrasse n’est pas de refus pour terminer ce weekend sur une note ensoleillée…


Quelques infos utiles en fauteuil

Prendre le train

Avez-vous déjà pris le train en fauteuil ? La SNCF propose des services de réservation spécifiques pour accéder aux wagons. Ca demande un peu d’organisation, mais dans l’ensemble le service est assez rodé…

Pour être sûrs de pouvoir monter et descendre sereinement :

  • Consultez la liste des gares qui disposent d’un service d’assistance
  • Réservez votre billets par téléphone auprès d’Accès Plus (vous pouvez également réserver en ligne mais risquez de ne pas pouvoir profiter des avantages tarifaires auxquels vous pouvez normalement prétendre…)
  • Le jour J, présentez-vous au point d’accueil de la gare au moins 30 minutes avant le départ pour être certain de disposer de l’assistance nécessaire : une personne vous accompagnera à votre train et vous aidera à y prendre place avec le matériel nécessaire en fonction du train (rampe amovible, plateforme élévatrice…)
  • Une fois à bord, vérifiez avec le chef de bord qu’une assistance est bien prévue dans votre gare d’arrivée
  • Si l’assistance venait à manquer… Adressez-vous aux autres passagers. Ils sont souvent plus que volontaires pour vous donner un coup de pouce pour la montée comme pour la descente !
Se déplacer dans la neige

Retrouvez tous nos conseils pour les équipements d’hiver dans notre article sur nos 5 jours dans le Grand Massif.

A noter : pour ce week-end, l’équipement n’était finalement pas très actif (coque sur ski poussée / tirée par deux personnes)… La balade a été très agréable, il n’en reste pas moins que les bras de Pierre n’ont pas été très sollicités ! On va continuer à chercher pour voir si des équipements de randonnée plus actifs existent pour ce contexte, on vous tient au courant !

Retrouvez toutes les informations d’accessibilité sur nos bonnes adresses et les sites visités sur jaccede.com !

TAGS
RELATED POSTS
1 Comment
  1. Répondre

    Deborah

    5 mai 2019

    Superbe initiative ces week-ends de marche accessibles à tous !! Et le refuge du Sotré… j’adore cette adresse incontournable des Vosges

LEAVE A COMMENT