×

1 mai 2022

4 jours au coeur du pays de Lorient

NOTRE VOYAGE : 4 jours du 12 au 15 avril 2022

OÙ ? À Lorient, chef-lieu du Morbihan

COMMENT S’Y RENDRE : Le train est le meilleur moyen pour se rendre à Lorient en tout juste 3h depuis Paris.

QUAND Y ALLER ? On vous conseille d’y aller en dehors des vacances scolaires, le pays de Lorient vit au rythme de ses habitants, les plages sont calmes et les terrasses sont accessibles facilement. 

POURQUOI Y ALLER ? Pour la richesse des paysages de l’intérieur des terres jusqu’au littoral, pour vivre une aventure sur l’eau, pédaler sur l’île de Groix et pour les crêpes évidemment !

Juste avant le weekend de Pâques, nous avons passé quatre jours en pays de Lorient. Malgré des attaches familiales dans le Finistère, c’est la première fois que nous nous arrêtons à Lorient. N’ayant aucune idée de ce qui nous attendait, nous avons adoré être surpris, de l’intérieur des terres jusqu’au littoral, par tant de diversités de paysages le plus souvent accessibles en fauteuil roulant. On vous raconte tout juste ici, c’est parti !

Lorient, une ville chargée d'histoire

Les origines

Fondée à la fin du 17ème siècle, Lorient doit son essor grâce à la Compagnie des Indes créée par Colbert pour commercer avec l’Asie et notamment l’Inde pour ses tissus. C’est ici qu’il fait construire son nouveau navire le Soleil d’Orient, dit L’Orient par les ouvriers. La ville en gardera son nom !

Malgré les bombardements de la seconde Guerre Mondiale qui ont ravagé la ville, deux bâtiments d’époque ont tout de même survécu. L’Hôtel Gabriel et sa place d’armes où étaient déposées les denrées pour être recensées avant la vente aux enchères. Le deuxième se dresse au-dessus du port, la Tour de la Découverte. Elle permettait à la Compagnie de veiller au bon retour des bateaux et d’éviter toute contrebande avant l’entrée dans le port de Lorient.

Un centre-ville coloré

Comme un pied-de-nez après la guerre, Lorient a décidé de faire éclater les couleurs sur ses murs. Sur les grandes artères de la ville, du vert pastel au rouge vif de l’immeuble surnommé le Technicolor, vous en verrez de toutes les couleurs !

Des artistes, pour la plupart locaux, ont également voulu y mettre leur patte. Ouvrez les yeux, un graffiti se cache à chaque coin de rue. Leur terrain de jeu favori se trouve juste derrière la base des sous-marins où de nombreux bâtiments désaffectés font leur bonheur !

Pour des couleurs qui raviront non seulement les yeux mais aussi les papilles, direction les Halles de Merville. Ici les produits de la mer sont à l’honneur : huitres, oursins, palourdes, coques… tout y est ! On est à deux doigts de craquer pour un petit verre de blanc pour les accompagner !

Lorient La Base

Cette ancienne base sous-marine, créée par les Allemands pendant la guerre, a fait peau neuve à la fin des années 1990.

Ce quartier a été repensé pour accueillir les plus grands navigateurs français et internationaux. Lorient est fière d’être le port d’attache de 10 marins régulièrement au départ des courses au large comme le Vendée Globe.

Lors de notre passage, les Imoca, monocoque de 18 mètres et Ultym, d’immenses trimarans, étaient de sortie après la pause hivernale. Les skippers procèdent aux derniers réglages avant le départ de La Bermudes 1000 Race dans quelques jours.

Juste à côté de la base, l’imposante Cité de la Voile Éric Tabarly permet aux petits et grands de découvrir l’univers de la voile en s’amusant. Le parcours a été entièrement pensé pour vivre une expérience à la fois visuelle avec de nombreuses maquettes et reconstitutions à taille réelle mais aussi tactile. Inutile de se retenir devant un foil ou des morceaux de voile, vous pouvez tout toucher !

L’étage principal dispose d’un espace immersif avec des simulateurs pour se mesurer aux meilleurs pour sortir votre bateau du port, hisser la grand-voile ou tenir la barre en pleine tempête. Un bassin, équipé de bouées et de ventilateurs, permet de piloter un bateau motorisé… attention au mur !

Pour terminer l’expérience, un cinéma 4D vous fait vivre les moments les plus difficiles d’un marin pendant le Vendée Globe avec projections d’eau et de vent comme si vous y étiez !

Nous n’avons pas eu le temps de le faire cette fois-ci mais il est également possible de visiter la base sous-marine ainsi que le sous-marin Flore.

Avant de repartir vers le centre, ne manquez pas de vous arrêter au Comptoir Groix et Nature pour acheter quelques produits faits à Groix mais surtout pour les goûter à l’une de leurs tables… divin !

Le long du Blavet

Quand on pense à la Bretagne, des images de côte déchirée, de plages, d’activités nautiques viennent immédiatement en tête. Ce passage en pays de Lorient nous a permis de découvrir la richesse de l’intérieur des terres.

De nombreux villages se sont développés sur les berges du Blavet qui relie Lorient à Pontivy. C’est le cas d’Inzinzac-Lochrist, à quelques kilomètres au nord de Lorient. C’est ici que nous avons prévu une activité un peu différente de nos précédentes expériences !

Sur l’île de Locastel, une ancienne halle a été réaménagée pour accueillir un club de kayak tenu par des passionnés. Sa particularité ? Un parc d’eau vive, long de quelques centaines de mètres, permet de s’essayer à la descente en kayak avec un courant fort au milieu des rochers. Les moniteurs vous accompagnent à chaque étape pour vous permettre de prendre un maximum de plaisir dans cet environnement peu commun.

Rassurez-vous, si vous préférez une sortie plus calme, remontez le Blavet bordé de forêt en passant les différentes écluses. Un vrai moment de détente dans un cadre somptueux.

En se rapprochant de Lorient, le village d’Hennebont est une étape à ne pas manquer. Créé par Napoléon III, le Haras National y est installé depuis 1857. L’origine de cette institution remonte au 17è siècle avec pour but de fournir des chevaux de guerre. Au fil des siècles, l’objectif a évolué avec le développement de la filière équine dans les transports, l’agriculture et enfin les courses hippiques. C’est ainsi qu’on retrouve dans les différentes écuries du Haras de magnifiques étalons et d’imposants chevaux de traits.

Pour clore votre visite en beauté, on vous recommande d’assister au spectacle équestre sous le chapiteau installé dans la cour d’honneur. Quatre cavaliers vous transportent avec poésie dans leur imaginaire en mêlant leurs techniques de dressage avec un message qui leur tient à cœur.

Avant de continuer votre découverte de l’intérieur des terres, arrêtez-vous au Relais de Saint Caradec sur les berges du Blavet. L’équipe vous accueille dans une ambiance chaleureuse pour déguster des plats délicieux confectionnés avec des produits locaux. En prime, si le temps est de la partie, une vue imprenable sur les maisons à colombages de la vieille ville depuis la terrasse.

Une fois rassasié, rendez-vous sur le chemin de halage qui longe le Blavet sur près de 60 kilomètres. Que vous soyez à pied, à vélo ou à cheval, cet espace naturel est l’endroit parfait pour une mise au vert. Les habitants des environs sont les premiers à venir en profiter dès qu’un rayon de soleil pointe le bout de son nez !

Un littoral plein de surprises

L’avantage de Lorient est sa proximité avec le littoral. Depuis le centre-ville, grimpez sur un vélo An Oriant pour rejoindre la voie verte des Kaolins. Longue de 10 kilomètres, elle relie Lorient au village du Courégant sur le littoral. On pédale avec plaisir sur une ancienne voie de chemin de fer utilisée pour transporter des kaolins, un minerai utilisé pour la fabrication de la porcelaine. Entre forêts et champs de colza, le bruit des voitures est bien loin et on se laisse emporter par le chant des oiseaux !

Une fois sur le littoral, on découvre des plages de sable blanc qui n’ont rien à envier aux plages antillaises. Alors n’oubliez pas votre maillot avant de partir ! La voie verte continue entre Guidel et Larmor-Plage soit par la piste cyclable soit par un sentier côtier. Faites une pause pour observer les nombreux surfeurs venus se confronter aux rouleaux incessants, un vrai spectacle !

La Bretagne est réputée pour l’apprentissage de la voile et Lorient ne manque pas à l’appel. Juste à côté de Larmor-Plage, le Centre Nautique de Kerguélen est l’endroit idéal pour se mettre à l’eau. Après avoir barré un dériveur dans la baie d’Ajaccio en 2020, on a testé le catamaran ! Une fois installés, Laurent notre moniteur du jour, me donne la barre et Myriam a la charge du foc. Sur ses conseils avisés, on suit le vent pour prendre de la vitesse. D’un côté la forteresse de Port-Louis, de l’autre l’île de Groix… le cadre est sublime !

L'île de Groix, un petit bijou

Juste en face de Lorient on aperçoit une langue de terre qui s’étend sur quelques kilomètres, c’est l’île de Groix. Elle fait la fierté des lorientais et elle n’a rien a envié à Belle-île un peu plus  loin à l’est. 

Pour s’y rendre rien de plus simple : que vous soyez véhiculé ou non, de nombreuses navettes font des allers retours en moins d’une heure depuis le port de Lorient tout au long de la journée. On vous conseille de prendre la première afin de profiter au maximum de votre passage sur l’île.

À peine débarqué, rendez-vous chez Coconuts Location pour sélectionner votre vélo. La version électrique est idéale pour parcourir les routes de l’île. Première étape, le bourg. C’est d’ici que vous pouvez partir vers l’est et ses plages de sable blanc ou vers le phare de Pen-Men à l’ouest. Passez à la Boulangerie Mahé pour attraper un sandwich avant de partir à la découverte des meilleurs spots de l’île :

Le phare de la pointe des Chats : sa tête rouge se dresse à la pointe sud-est pour avertir les bateaux du plateau rocheux qui s’étend devant lui.

La plage des Sables Rouges et des Grands Sables : en hors-saison, ces deux plages ont des airs de paradis avec une eau turquoise qui vient lécher le sable. Vous vous demandez certainement pourquoi « sable rouge » ? Des particules venues des fonds marins viennent se déposer sur le sable et lui donnent cette couleur si particulière.

La Chapelle Saint-Léonard : Elle surplombe le petit village de Quelhuit. Passez une tête à l’intérieur pour voir les nombreux ex-voto déposés par les marins.

La pointe de Pen-Men : En arrivant à l’ouest de l’île, vous tomberez nez à nez avec le phare de Pen-Men. Peint en noir et blanc, il contraste avec le vert de la végétation qui s’étend à ses pieds. Aventurez-vous ensuite jusqu’au bord des falaises pour être hypnotisé par le jeu des vagues qui viennent frapper les rochers. Alors que le soleil tapait fort, un nuage de brume a soudainement enveloppé l’île pour lui donner un aspect mystique… magique !

Aiden by Best Western : Juste en face de la gare, il est idéalement situé pour profiter de Lorient. Son ambiance Compagnie des Indes invite au voyage, on vous le recommande chaudement ! Tarifs : à partir de 115€ la nuit. Accessibilité : L’hôtel est entièrement accessible en fauteuil roulant. Nous avions la chambre 307 et il n’y avait pas de barres d’appui dans la douche ni de sièges. Vous pouvez demander à la réception de vous mettre à disposition une chaise en métal de leur terrasse mais attention aux appuis.

Ty Mad : À quelques mètres de l’embarcadère, cet hôtel est le point de départ idéal pour visiter Groix ! Après un bon petit déjeuner, grimpez sur un vélo et partez à la découverte de l’île. Tarifs : Environ 160€ par nuit pour les chambres et studios. Accessibilité : Les studios 1 et 2 sont entièrement accessible en fauteuil roulant. Il n’y a pas de barres d’appui au niveau des toilettes ou dans la douche. Un siège de douche sans dossier est également disponible. L’accès se fait par l’arrière de l’hôtel par une rue assez raide avant de redescendre en passant par le parking de l’hôtel. 

Loco Loca : Au pied de l’hôtel Aiden, ce restaurant mise sur une ambiance sud-américaine qui devrait plaire au plus grand nombre ! Tarifs : comptez entre 3€ et 10€ pour les tapas et à partir de 18€ pour les plats. Retrouvez ici toutes les infos. Accessibilité : Il est entièrement accessible en fauteuil roulant (toilettes également).

Le Relais de Saint Caradec : Sur les bords du Blavet, face à la vieille ville d’Hennebont, profitez d’un repas confectionné avec des produits frais et locaux avant de partir sur le chemin de halage. Tarifs : environ 18€ le menu complet. Accessibilité : Il est entièrement accessible en fauteuil roulant (toilettes également).

Tavarn : Cette taverne est un incontournable de Lorient ! Le plat phare ? Une andouille chaude avec d’une purée maison à tomber… Rien de mieux qu’une bière ou un cidre pour l’accompagner !  Tarifs : Comptez entre 6 et 15€ pour les plats. Retrouvez ici toutes leurs suggestions. Accessibilité : Le restaurant est accessible (il y a 2 entrées possibles). Les toilettes ne sont pas accessibles (accès trop étroit). 

Ty-Rouille : Juste à côté de la plage de Lomener, cette crêperie est délicieuse. Ne manquez pas leur terrasse si le temps est de la partie ! Tarifs : les crêpes sont à partir de 4€ Accessibilité : Elle est entièrement accessible en fauteuil roulant (toilettes également).

La Grange : Non loin de la Tavarn, le décor de cette crêperie nous a fait de l’oeil. Une carte riche où tout est bon ! Tarifs : à partir de 4€ pour les crêpes et environ 12€ pour les salades. Retrouvez ici leur menu. Accessibilité : Le restaurant est entièrement accessible en fauteuil roulant (toilettes également). Il y a une rampe pour accéder à la terrasse.

Les Garçons du Port : Tenu par le fils de la patronne de l’hôtel Ty Mad, ce restaurant propose des produits de la mer (moules, araignées, palourdes) délicieux ! Si vous restez la nuit, faites vous un malin plaisir en prenant un verre en terrasse au départ du dernier bateau pour le continent ! Tarifs : à partir de 16€ pour les plats. Retrouvez ici leur carte. Accessibilité : Le restaurant est accessible (toilettes également). L’entrée se fait dans la cour de l’hôtel Ty Mad. 

Le Comptoir Groix et Nature : Juste à côté de Lorient La Base, ce bistrot vous ravira les papilles. En lien avec la marque Groix et Nature, vous dégusterez leurs fameuses préparations pour l’apéritif avant de profiter de la pêche du jour… un régal ! Tarifs : à partir de 15€ pour les plats Accessibilité : Il est entièrement accessible en fauteuil roulant (toilettes également).

Parc d’eau vive de Lochrist : Des moniteurs passionnés vous feront découvrir le parc d’eau vive sur le Blavet, sensations garanties ! Tarifs : Retrouvez toutes les informations sur leur site internet. Accessibilité : Les locaux sont entièrement accessibles en fauteuil roulant (douches, vestiaires et toilettes). Les kayaks sont gonflables et donc souples au niveau de l’assise. Ils peuvent réhausser le dossier pour permettre à tous de pouvoir se maintenir assis pendant l’activité. L’accès à l’eau se fait sur un hippocampe et ils vous donneront un coup de main lors du transfert. Des travaux sont prévus à partir de septembre 2022 pour aménager une terrasse au niveau de l’eau avec une potence.

Haras National d’Hennebont : Un des derniers haras nationaux français. Baladez-vous dans les différents bâtiments pour voir les différents chevaux et assistez au spectacle pour en prendre pleins les yeux ! Tarifs : Pour la visite du haras, comptez 8€ par adulte et 5€ par enfant. Pour le spectacle comptez 12,5€ par adulte et entre 3€ et 7€ pour les enfants en fonction de leur âge. Il est préférable de réserver. Accessibilité : Le haras est entièrement accessible en fauteuil roulant (toilettes et l’ensemble des espaces) ainsi que le chapiteau où se déroule le spectacle équestre.

Vélos An Oriant : Le meilleur moyen de découvrir Lorient et sa voie verte ! Vous pouvez les prendre dans l’un des point de vente ou en libre service à différents endroits dans la ville. Tarifs : Comptez entre 5€ et 18€ la journée de location en fonction du modèle de vélo (manuel ou électrique). Retrouvez ici toutes les infos.

Centre Nautique de Kerguelen : Laurent vous accompagne pour une sortie en mer sur un catamaran pour retrouver des sensations de navigation… génial ! Tarifs : Retrouvez ici toutes les infos sur le cours dont nous faisions partie. Accessibilité : Le centre est entièrement accessible (douches, vestiaires, toilettes). On accède à l’eau sur un hippocampe pour ne pas abîmer le fauteuil dans l’eau salée. La partie la plus difficile est au moment de monter à bord. Il faut au moins 2 personnes pour assurer un mouvement en douceur avec les vagues qui malmènent le bateau. Une fois à bord, il ne reste plus qu’à trouver une position confortable.

Compagnie Océane : Cette compagnie possède plusieurs bateaux qui se rendent à Groix chaque jour. Tarifs : 16€ par adulte, 8€ pour une personne PMR ainsi que pour son accompagnant. Accessibilité : Les bateaux sont entièrement accessible en fauteuil roulant (toilettes également). Il y a des rampes pour accéder à l’espace dédié au rez-de-chaussée-de-chaussée. Le personnel navigant est également là pour vous aider si besoin notamment sur les quais d’embarquement qui sont assez raides. 

Coconuts Location : À deux pas du port de Groix, il ne faut que quelques minutes pour récupérer un vélo et partir à l’aventure sur l’île. Tarifs : 12€ par jour pour un VTC et 25€ par jour pour un vélo électrique.

Cité de la Voile Éric Tabarly : Un musée pour petits et grands dédié à la voile. Des jeux sont disponibles tout au long du parcours pour tester ses compétences de navigateur. Ne ratez pas le simulateur de course au large ! Tarifs : 13€ par adulte, 10,35€ pour une personne PMR (gratuit pour son accompagnant) et 7€ pour les enfants. Accessibilité : Le site est entièrement accessible en fauteuil roulant (toilettes également). Il y a un guichet abaissé à l’accueil. Une boucle magnétique est disponible et le parcours de visite est également en train d’être pensé pour les malvoyants.

Ces quelques jours sont bien trop courts pour profiter de toutes les facettes de cette ville surprenante. Nous ne manquerons pas d’y revenir pour profiter de ce cadre de vie unique qui fait tout son charme !

Ce voyage a été réalisé en collaboration avec la Région Bretagne et Lorient Bretagne Sud Tourisme. N’hésitez pas à vous rendre sur leur site pour avoir plus d’infos !

Aller au contenu principal