×

17 octobre 2020

Le sud de la Corse, de Bonifacio a Sartene

Temps de lecture : 8 minutes

NOTRE VOYAGE : 8 jours sur place : du 22 au 29 juillet 2020

POURQUOI Y ALLER ? Pour les plages paradisiaques, les iles Lavezzi, la citadelle de Bonifacio, Sartène et sa vieille ville

Après avoir arpenté les routes de Corse de la côte ouest, des villages de Balagne et du Nebbio, du Cap Corse, du centre et de la côte orientale, nous terminons notre périple corse dans la partie sud de l’île. À nous l’eau turquoise de Méditerranée !

Bonifacio s'embrase au coucher du soleil
Etape 1 : Bonifacio

Depuis Aléria, nous rejoignons directement Bonifacio. Nous ne visitons pas Porto-Vecchio lors de notre passage dans le sud.

Nous passons 5 jours à la Villa A Manichetta, une maison d’hôtes idyllique pour se reposer et rayonner vers les différentes plages. Nous l’avons trouvé par hasard et nous ne pouvions pas rêver mieux. A quelques kilomètres de Bonifacio, Émilie et son mari vous accueille aux milieux des oliviers et vous font goûter leur, oui bien leur, fromage de brebis ! Le tout accompagné d’une confiture de tomates maison… divin !

Bonifacio est connue pour ses nombreux embouteillages mais avec la situation sanitaire lors de notre passage, nous y avons par chance échappé.

La ville surplombe la mer en haut de vertigineuses falaises de calcaire. Son port, en contrebas, est dans une enclave naturelle à l’abri des vents.
Pour rejoindre la vieille ville, deux options s’offrent à vous :

    • Pour les plus sportifs : longez le port jusqu’aux escaliers qui rejoignent les remparts. On vous prévient, ça grimpe beaucoup ! Il vaut mieux le faire tôt le matin pour éviter les fortes chaleurs.
    • Pour tous les autres et nos lecteurs en fauteuil : Prenez la route menant à la caserne. Si vous êtes en voiture, il y a plusieurs places de stationnement pour personnes à mobilité réduite.
Les ruelles de Bonifacio

Pour commencer, on vous conseille de vous rendre sur la portion des remparts nouvellement aménagée (pour les PMR également) pour en prendre pleins les yeux ! La vue est à couper le souffle et par beau temps, ce qui ne manque pas, on aperçoit la Sardaigne au loin !

Prenez ensuite le temps de déambuler dans les ruelles, parfois pentu, dont les couleurs des maisons lui donnent tout son charme. Ne manquez pas de prendre une glace au Rocca Serra, le meilleur glacier de la ville ! Si vous préférez siroter un Capo Spritz, le Spritz Corse, ce sera au Café Niçois !

En redescendant au port, sautez (on se comprend) dans l’un des bateaux de la Société de Promenades en Mer de Bonifacio (SPMB). L’un de leurs itinéraires vous emmènent dans les bouches de Bonifacio (classées au patrimoine de l’Unesco) à la découverte des calanques le long des falaises. Nous sommes restés ébahis en passant au pied de la ville… C’est à ce moment précis que l’on se rend compte que les maisons sont construites à même le précipice ! Il faut être bien accroché pour vivre là !

Pour parfaire une visite en bonne et due forme, rendez-vous au coucher du soleil sur le sentier des douaniers le long de la falaise. Vous verrez la ville s’embraser… Vous nous en direz des nouvelles !

Les plages et les îles Lavezzi

Venir dans le sud de la Corse sans voir ses plages serait une grave erreur ! Si on vous dit sable blanc, eau turquoise et transparente, vous répondez sans hésiter les Seychelles, les Caraïbes non ? Sachez que le paradis n’est pas si loin que ça ! Et oui, c’est dans ce coin de l’île que l’on trouve des plages sans pareil à en faire envier le reste du monde… On y trouve également la réserve naturelle des îles Lavezzi, connue pour sa biodiversité.

On vous donne tous les détails pour en profiter au maximum. Gardez bien en tête qu’il faut y arriver tôt (vers 7h30-8h) pour éviter le monde et pouvoir trouver une place.

15 min à l’est de Bonifacio, cette immense plage est une bonne mise en bouche. De là, vous pouvez rejoindre, en longeant la plage et en passant les rochers, les plages du Petit et du Grand Sperone. Le stationnement se fait le long de la route, venez tôt pour ne pas devoir trop marcher !

Îles Lavezzi

Sur la plage de Piantarella, le Club de voiles de Bonifacio propose des excursions à la 1/2 journée (et à la journée) pour découvrir les îles à bord d’un catamaran. Il n’y a pas plus de 20 personnes à bord, ce qui permet de garder un côté intimiste à votre visite. Le bateau jette l’ancre deux fois pendant 45 minutes, vous laissant amplement le temps de contempler tous les poissons autour de vous ! Ils vous prêtent masque et tubas si besoin.

Pour nos lecteurs en fauteuil : ces bateaux ne sont pas accessibles mais l’équipe est à votre écoute et vous portera pour monter dans le zodiac puis sur le catamaran. Si vous souhaitez aller dans l’eau, des marches permettent de descendre plus facilement. 

Les îles Lavezzi

En direction de Porto-Vecchio, d’autres plages vous combleront de bonheur :

Cette plage se mérite après une piste en piteux état de 2 km. Au bout, une paillote, le sable fin et surtout moins de monde ! Un poste de secours est ouvert de 11h à 18h et dispose d’un tiralo. 

Une des plus connues et par conséquent, l’une des plus prisées ! Les promeneurs et baigneurs arrivent dès 7h30 ici. Si vous êtes en situation de handicap, engouffrez-vous jusqu’au bout de la route. Deux places handicapées vous attendent et un chemin bétonné permet d’atteindre sans encombres le poste de secours. Ils disposent de deux tiralo et un tapis accède à la mer.

La plage de Palombaggia

Cette plage est plus reculée que Palombaggia et Santa Giulia. Son inconvénient : il est obligatoire de stationner dans le parking payant au bout de la route. Elle n’est malheureusement pas aménagée pour les fauteuils roulants.

La baie de Rondinara

Villa A Manichetta : Un havre de paix à 10 min de Bonifacio. Prélassez-vous sur la terrasse avec un morceau de fromage de brebis maison ! Tarifs (petit-déjeuner compris) : Chambre classique entre 90 et 119€/nuit et la Chambre Supérieure (PMR) entre 119 et 138€/nuit . Accessibilité : 5/5

L’Émeraude : Pas forcément le meilleur restaurant du port mais les produits sont frais et bons. Accessibilité : 1/5 (uniquement la terrasse)

Da Passano : De bons plats à partager. Prenez en 2 par personne, c’est amplement suffisant ! On a voulu faire les malins, on a failli manquer de place pour le dessert ! Accessibilité : 5/5

Émilie de la Villa A Manichetta, nous a donné plusieurs adresses que nous n’avons pas eu le temps de tester. Quatre au coeur de la citadelle : Aria Nova, Ciccio, Cantina Doria, L’Archivolto et trois sur le port : Les Quatre Vents, Kissing Pigs et L’An Faim

Bonifacio : Retrouvez tous les points d’intérêts de la ville sur cette carte.

Club de voiles de Bonifacio : Monter à bord d’un catamaran pour découvrir les îles Lavezzi au rythme du vent ! Tarif : 65€ (1/2 journée) ou 95€ (journée). Accessibilité : 0/5

SPMB (Promenades en mer de Bonifacio) : Embarquez pour l’une des excursions proposées depuis le port de Bonifacio. Vous verrez les falaises différemment ! Tarif : à partir de 18,50 € / adulte (tarif réduit PMR et accompagnant). Accessibilité : 5/5

Étape 2 : Sartène

On quitte Bonifacio pour Sartène. En route, nous faisons étape sur la plage de Rocapina. C’est la dernière plage paradisiaque avant de retrouver une mer d’un bleu plus profond. 

Sartène est une ville où la période médiévale a laissé quelques traces. On y trouve d’épaisses fortifications abritant un dédale de ruelles pavées. 

Dans la partie plus récente, on apprécie la rue des voûtes et le moulin à huile. De nombreux outils y sont exposés et de bons produits artisanaux et gastronomiques y sont proposés.

À 10 km de Sartène, le pont de Spina Cavallu est l’endroit idéal pour pique-niquer et piquer une tête dans la rivière. Ce pont date du 13e siècle et serait l’un des plus anciens de l’île !

Hôtel des Roches : En plein coeur de Sartène, l’hôtel fait face à la vallée. Pensez à bien demander une chambre avec vue, ça vaut le coup ! Le petit-déjeuner est servi sur la terrasse. Accessibilité : 5/5

La Bergerie d’Acciola : À quelques kilomètres de Sartène, cette bergerie propose un restaurant avec cuisson au feu de bois et une épicerie de produits faits maison. Un vrai régal avec une vue splendide ! Attention : l’accès au parking situé juste en est assez dangereux car la route est très passante. Accessibilité : 5/5

Jardin de l’Echauguette : Une terrasse a été aménagée au sommet d’un ancien rempart. De bons plats typiquement corse ! Accessibilité : 1/5 (Uniquement la terrasse est accessible et il y a beaucoup de gravier) 

A Cantina : Ici les produits viennent de l’épicerie juste à côté. Tout est bon, on en redemande ! Accessibilité : 2/5 (seule la terrasse est accessible)

Si vous cherchez des toilettes accessibles (elles ne sont pas nombreuses à Sartène), n’hésitez pas à demander au Piazza Porta. Il est le seul de la place principale à en avoir.

Notre périple corse se prolonge d’une semaine de repos et de plage à Ajaccio après un mois bien rempli !