×

1 juillet 2020

Deux semaines sur la cote Sud australienne

Temps de lecture : 10 minutes

Retrouvez la vidéo de notre voyage en Australie ici !

NOTRE VOYAGE : 13 jours sur place : du 31 janvier au 12 février 2020

OÙ ? Côte Sud australienne, d’Adelaide à Melbourne

DÉCALAGE HORAIRE : +7h30 en été / +8h30 en hiver

MONNAIE : Australian Dollar (AUD) : 1 = 1,6 AUD en janvier 2020.

TEL/INTERNET : Internet dans les hôtels, restaurants, etc. Vous pouvez également opter pour le forfait Free à 19,99€/mois pour avoir 25Go de data pendant votre séjour

COURANT : Type I, deux fiches penchées, prévoir un adaptateur et une multiprise

LOCATION DE VOITURE : Les loueurs classiques sont disponibles. Prévoyez votre permis international au cas où, toutes les agences ne le demandent pas. Pensez à leur demander la création d’un compte télépéage, cela vous permettra d’économiser quelques dollars sur votre trajet. Vous avez également le choix de louer un van aménagé (Jucy, Britz, Apollo) pour vadrouiller comme bon vous semble !

POURQUOI Y ALLER ? Pour les animaux de Kangaroo Island, les falaises de calcaire de la Great Ocean Road, les vignobles de Melbourne

Les 12 Apôtres

C’est à Adelaïde que nous entamons la dernière étape de notre périple australien. Retrouvez ici nos précédents articles pour tout savoir !

Notre trajet en Australie du Sud
Etape 1 : Adelaïde et Kangaroo Island
Adelaïde (2 nuits)

Nous restons deux nuits à l’Ibis Adelaïde. Notre vol ayant été retardé au départ d’Alice Springs, nous ne passons qu’une « vraie » journée sur place. N’ayant pas eu le temps avant, nous préparons ces deux dernières semaines de manière un peu précipitée le matin et déambulons dans le centre-ville dans l’après-midi.

Ibis Adelaïde : Hôtel parfait en plein centre-ville ! Accessibilité : 5/5

Kangaroo Island (128 km – 2h30 de route – 2 nuits)

Nous l’attendons depuis quelques jours maintenant : Kangaroo Island !

Cette île a fait la une des journaux jusqu’à notre arrivée. C’est malheureusement ici que les feux de brousse ont été les plus violents. La moitié des forêts de l’île a brûlé emportant avec elles des milliers de kangourous, koalas, oiseaux et autres animaux.

La force de la nature

Pour nous y rendre, nous prenons le ferry de Cape Jervis à Penneshaw. L’accès au ferry est grandement facilité pour les personnes en fauteuil. Si vous ne pouvez monter seul la rampe d’accès, ils mettent un fauteuil électrique à disposition. Enfin, si vous êtes en voiture, ils se proposent de placer la voiture à bord du ferry et laisser votre entourage vous aider.

Les feux ont encore une fois modifié nos plans. Le parc national de Kangaroo Island occupant la moitié ouest de l’île est fermé ainsi que la plupart des forêts.

Un lac à proximité du parc national de Kangaroo Island

Nous profitons cependant de notre journée pour visiter deux emblèmes de l’île :

    1. Seal Bay

Sur une plage au sud de l’île, une colonie de phoques a choisi d’y faire ses quartiers. Ils migrent ici chaque année et reviennent pour mettre bas et profiter des premiers mois des nouveaux nés.

Un boardwalk entièrement accessible permet de se rapprocher au plus près des mammifères (ça grimpe au retour). Un régal quand les plus jeunes se poursuivent sur la plage ! Si l’envie vous en dit, vous avez également la possibilité de prendre la visite guidée qui vous mènera jusqu’à la plage (pas accessible malheureusement).

Les phoques de Seal Bay

2. Kangaroo Island Wildlife Park

Nous vous le disions lors de notre étape à Byron Bay, nous avions visité le Currumbin Wildlife Sanctuary sans être emballés par son côté zoo.

Nous décidons donc de faire une visite au Kangaroo Island Wildlife Park, une institution réputée pour son engagement dans la protection et la conservation des animaux. La chance leur a souri à maintes reprises ces dernières années à la saison des feux. Cette année encore, les feux ont entouré le centre sans jamais l’atteindre, un miracle ! Leur hôpital ne chôme jamais avec les nombreux animaux qui y sont amenés par des locaux ou transportés depuis le continent. Ils y sont soignés et dès qu’ils sont de nouveaux aptes, ils sont remis en liberté.

Accompagnés par un soigneur pendant près de 4h, nous avons rencontré et nourri des koalas, des wallabies, des casoars, des wombats et bien d’autres !

Cette expérience est une des plus belles que nous ayons eu en Australie ! C’est un immanquable de la côte sud.

Un jeune koala à croquer

Pour les plus aventuriers d’entre vous allant vers Perth en voiture, une route part à travers la brousse depuis Kata Tjuta ! Le trajet fait 1 991km pour 25h de voiture… n’oubliez pas de prendre des vivres, et de l’eau !

Bon à savoir : si vous allez dans le Red Centre en été, les bush flies (mouches de brousse) envahissent les lieux, à vous rendre fou ! Seul moyen de profiter malgré tout : s’acheter un filet à mouche à enfiler sur la tête avant toute sortie (10 AUS au supermarché de la ville). Sans lui, la sensation de ces insectes collants qui essaient de rentrer dans votre bouche ou vos oreilles peut vite gâcher jusqu’aux plus beaux couchers de soleil…

Sealink Kangaroo Island : 45 min de traversée. Ticket : $98AUD par personne et par véhicule (env. 60€). Accessibilité : 5/5

Mercure Kangaroo Island Lodge : Un hôtel agréable. Accessibilité : 1/5

Mercure Kangaroo Island Lodge : Le restaurant de l’hôtel est l’un des meilleurs de l’île ! Accessibilité : 5/5

Seal bay : Approchez la colonie de phoques au plus près. Ticket : $16,5AUD (env. 10€) pour la visite libre et $37AUD (env. 22,5€) pour la visite guidée.

Kangaroo Island Wildlife Park  : Un endroit magique au service des animaux… à ne pas manquer ! Ticket : $28AUD (env. 17€) pour la visite libre et $300AUD (env. 180€) pour la visite privée. Accessibilité : 5/5

Etape 2 : La Great Ocean Road et Melbourne
Kingston (430km – 6h de route – 1 nuit)

Nous quittons Kangaroo Island en direction de la Great Ocean Road. La route est longue et nous faisons étape à Kingston. En chemin, le parc national de Coorong permet de faire quelques pauses au bord de son étang infini.

Le parc national de Coorong

Lacepede Bay Motel : Un motel avec une vue imprenable sur l’océan. Nous n’avons pas pu tester son restaurant car complet, pensez à leur passer un coup de fil pour réserver. Accessibilité : 5/5

Parc national de Coorong: Des marais salants à perte de vue à quelques mètres de l’océan !

Great Ocean Road (417km – 5h de route – 3 nuits)

Après cette dernière nuit dans l’état d’Australie du Sud, nous entrons dans le Victoria en passant dans la ville de Nelson. Non loin de là, le cap Bridgewater pointe le bout de son nez. Une balade, plutôt bien carrossable en fauteuil, permet d’aller admirer une forêt pétrifiée à flanc de falaise, c’est impressionnant ! Faites attention, en été, des nuées de taons sont à l’affût…

Les vestiges de la forêt pétrifiée balayés par les vents

Il est temps désormais d’entrer sur la Great Ocean Road juste après Warrnambool ! Cette route est mondialement connue pour ses formations rocheuses. Les vagues lèchent la roche et modifient sans cesse leurs formes.

Pas moins de 8 points de vue se succèdent le long de la route jusqu’à Princetown. Si vous arrivez en fin d’après-midi, nous vous conseillons de vous garder la surprise jusqu’au lendemain matin… La lumière au lever du soleil n’a pas de pareil !

Pour être sûr de pouvoir profiter un maximum de cette côte exceptionnelle, il est préférable de rester 2 ou 3 nuits sur place. Nous posons nos valises au Pebble Point, du glamping avec une vue sur les champs environnants. Ici pas de wifi, peu de réseau, le simple plaisir de la nature à deux pas des 12 Apôtres !

Sur 3 levers de soleil, un seul se fait sans pluie pour nous ! Ne vous inquiétez pas, la pluie n’enlève rien au charme du petit matin et il n’est pas dit que le soleil ne pointe pas le bout de son nez un peu plus tard. De la même manière qu’en Bretagne, il fait beau plusieurs fois par jour !

5h30, le réveil sonne. Dans la pénombre, prenez la route pour le parking des 12 Apôtres. Faites attention, c’est dans cette tranche horaire que des kangourous peuvent traverser à tout moment. Ne vous étonnez pas en arrivant au point de vue, il ne reste aujourd’hui que 8 de ces tours de calcaire formées il y a plusieurs millions d’années. La lumière rasante et les embruns créent une atmosphère unique qui restera gravée dans votre mémoire !

Si vous le souhaitez, empruntez les Gibson Steps pour accéder à la plage en contrebas.

Les 12 Apôtres depuis Gibson Steps

Pour continuer, deux options sont possible :

  • Remontez jusqu’à Bay of Islands et revenez petit à petit sur vos pas
  • Foncez à Port Campbell pour un petit-déjeuner de champions au Forage on the Foreshore face à la baie 
Admirer la vue sur Bay of Islands

Mis à part les 12 Apôtres, nous avons un coup de cœur pour quatre autres formations (100% accessibles) :

    • Loch Ard Gorge : Sur une falaise découpée en forme de trident, la vue est radicalement différente à chaque pointe. Notre préférée : Tom and Eva Lookout
    • Bay of Islands : Des rochers comme déposés au cœur de la baie… Magique ! La plage est accessible par un escalier mais la vue d’en haut vaut le détour.
    • The Arch : Un chemin, un poil raide, mène jusqu’à une arche façonnée par l’érosion
    • London Arch : Précédemment appelée London Bridge, c’est l’une des arches les plus imposantes du parcours. La première partie s’est effondrée en 1990 laissant un trou béant entre le sol et l’arche restante.

Arrêtez-vous également aux deux derniers points de vue Bay of Martyrs, The Grotto. L’accès du dernier est rendu quasi impossible pour les utilisateurs de fauteuil roulant pour cause de nombreux escaliers. Cette grotte est visible d’en haut mais on ne vous cache pas que l’effet sera moins impressionnant que pour les autres.

London Bridge et The Grotto

Pour casser la routine des salades dans votre tente, un burger ou un fish & chips au Port Campbell Hotel devrait faire l’affaire.

Pebble Point : Du glamping sur la Great Ocean Road… Magique ! Accessibilité : 2/5 (salle de bains relativement spacieuse mais non aménagée ; plan incliné pour accéder à la tente)

Forage on the Foreshore : Parfait pour un petit-déjeuner ou un brunch après un lever aux aurores ! Accessibilité : 5/5 (accès par le côté di restaurant)

Port Campbell Hotel : Un fish & chips ou un burger accompagné d’une bière locale, tout ce qu’il faut après une longue journée. Accessibilité : 5/5 (accès par l’arrière du restaurant)

Port Campbell National Park : Toutes les infos sur la Great Ocean Road.

L’accessibilité dans les parcs du Victoria : Toutes les infos sur les activités accessibles dans l’état du Victoria

 

Melbourne (297km – 4h37 de route – 3 nuits)

Après 3 jours passés sur cette route mythique, nous prenons une dernière fois la route pour notre dernière étape : Melbourne !

En chemin, faites un détour par le Great Otway National Park, vous ne le regretterez pas ! Tout au bout de la route, le phare le plus au sud du pays : celui du Cap Otway. La route traverse une immense forêt d’eucalyptus alors levez le pied, respirez un grand coup et mettez-vous à la recherche des koalas dans les hauteurs des arbres !

Un dernier arrêt sur la route non loin de Lorne aux cascades d’Erskine. Elles font partie des plus belles de la Great Ocean Road. Elles sont accessibles par 3 longs escaliers ce qui rend l’accès difficile pour un fauteuil roulant.

Les cascades d’Erskine

Pour clôturer cette journée nous prenons un verre au Stomping Ground, connu pour ses bières brassées sur place. Enfin, nous posons nos valises dans notre dernier hôtel australien, le Mantra on the Park à seulement quelques minutes à pied du centre.

Sur les conseils d’amis vivant à Melbourne, nous gardons la voiture une journée supplémentaire pour nous rendre sur la péninsule de Mornington. C’est ici que les vignes de nombreux vignobles dorent sous le soleil écrasant, ce qui donne ensuite des vins puissants… Avis aux amateurs : les dégustations sont très abordables ($10AUD, env. 5€ pour 6 verres). Les vignobles se touchent les uns les autres mais il faut choisir. Notre choix s’est porté sur celui de Tucks pour sa terrasse donnant directement dans les vignes… tout simplement splendide ! Par beau temps, les tables sont prises d’assaut par les trentenaires melbourniens en quête de calme et de verdure.

La terrasse du domaine Tucks

Le lendemain, délestés de notre voiture, nous visitons le CBD connu pour ces fameuses lanes. Les murs de ces ruelles sont recouverts de graffitis ! Certains sont devenus légendaires, d’autres sont liés à l’actualité et ne « vivent » que quelques jours avant de laisser place au suivant.

Les koalas, soldats du feu

Nos lanes préférées :

  • AC/DC lane : La plus connue, la plus belle !
  • Hosier lane : C’est ici que vous pouvez voir des graffeurs à l’œuvre, en toute légalité !
  • Strachan lane : C’est la plus petite et les artistes n’ont pas perdu une miette des murs disponibles !
La musique tient une place importante sur AC/DC lane

Si vous souhaitez toutes les voir, Union lane et Payne’s lane sont les deux dernières sur la liste. Elles nous ont laissés sur notre faim… Du coup, pour se requinquer, on s’arrête au Meatball and Wine bar à l’angle d’AC/DC lane ! C’est délicieux mais évitez de prendre un petit-déjeuner si vous voulez terminer votre plat (options végétariennes disponibles)…

On en convient, le street art ne parle pas à tout le monde alors rassurez-vous, il y a deux/trois petits trucs à découvrir dans le CBD. Depuis Flinders St, vous avez accès à la Cathédrale St Paul qui  en impose par son architecture et la gare centrale Flinders a conservé le charme de sa façade du temps des britanniques. A l’angle d’Elizabeth St et Collins St, la Block Arcade vous ramène plusieurs décennies en arrière et vous pouvez flâner dans une des nombreuses boutiques. Vous terminez la visite du quartier par la Victoria State Library. Cet immense bâtiment dont l’accès est entièrement gratuit se visite dans le respect des travailleurs studieux. La Trobe Reading room, la plus grande salle de lecture, est surplombée d’un dôme qui lui confère un cachet incroyable. Grimpez dans les balcons par les ascenseurs ou les escaliers pour avoir une vue plongeante… attention au vertige !

La Trobe reading room

Terminez en beauté en passant les pieds sous la table sur la terrasse de Drumplings. Le chef revisite les recettes avec notamment le Big Mac façon dumpling… à essayer de toute urgence !

Pour notre dernier jour en Australie, nous voulions profiter du marché au Queen Victoria Central Market. Il est immense alors mémorisez bien le plan pour ne pas vous perdre ! Vous y trouverez de tout, des souvenirs aux poissons frais en passant par les légumes. Prenez de quoi vous rassasier à l’un des stands mais attention, nous avons pris des fruits de mer et leur cuisson laissait à désirer… Un petit café au Market Lane Coffee et nous avons filé vers le quartier de Fitzroy pour profiter de ses parcs et de son ambiance bien différente du CBD. En rentrant à l’hôtel, nous attrapons une pizza au Shawcross, un régal pour ce dernier repas.

Mantra on the Park  : Un appart’hôtel proche du centre. Accessibilité : 5/5

Stomping Ground : Des bières locales dans le quartier hipster de Melbourne. Accessibilité : 5/5

Tucks Winery : Un verre de vin, les pieds dans la pelouse, la vue sur les vignes ! Dégustation : $10AUD (env. 5€). Accessibilité : 5/5

Meatball and Wine Bar : Des boulettes pour tous les goûts et à toutes les sauces ! Accessibilité : 1/5

Drumplings : Les dumplings du 21è siècle ! Accessibilité : 2/5

Queen Victoria Central Market : Un immense marché couvert où vous trouverez de tout ! Accessibilité : 5/5

Market Lane Coffee : Un bon café et la journée repart ! Accessibilité : 5/5

Shawcross : Une des nombreuses pizzeria de Fitzroy, un coup de cœur pour la finesse de la pâte ! Prenez les à emporter pour les déguster dans le parc. Accessibilité : 0/5

Cap Otway : Toutes les infos sur le parc, si vous avez le temps, vous pouvez dormir dans le phare  ! Ticket : $19,5AUD (env. 12€)

Erskine Falls  : De magnifiques cascades dans une forêt luxuriante !

 

C’est sur cette dernière balade citadine que nous terminons notre périple de 6 semaines en Australie. Nous avons vécu un nouvel an inoubliable, vu des plages remplies de surfeurs à perte de vue, rencontré un casoar dans les sous-bois de la forêt tropicale de Daintree, survécu aux bush flies dans le Red Centre, succombé de au charme des koalas de Kangaroo Island et bravé les embruns pour admirer les 12 Apôtres !

Il est temps pour nous d’entamer la partie de notre voyage océanien qui va nous demander le plus d’efforts avec la traversée de la Nouvelle Zélande en tandem ! Nous vous racontons tout ça dans nos prochains articles !