En voiture Simone ! Wild Wild West

Zion et Bryce Canyon : les emblèmes de l’Utah

on
6 janvier 2019

De retour dans l’Utah, entre rivière et hoodoos, on vous dit tout sur ces deux parcs considérés comme les joyaux de cet Etat !

 

Les plus beaux parcs de l’Utah

En arrivant à Bryce Canyon

Zion est connu pour ses canyons creusés par la rivière Virgin. Sa faune et végétation luxuriantes ont permis à de nombreux peuples nomades de s’y réfugier au fil des siècles. A sa découverte au XIXè siècle, les Mormons lui donnèrent le nom de Zion (« Le sanctuaire ») pour l’effet protecteur de ses gorges.

Le parc de Bryce Canyon abrite un immense amphithéâtre naturel composé de hoodoos (piliers de roches créés par l’érosion) pouvant mesurer jusqu’à 45 mètres de haut !


Comment y accéder ?

Depuis le Lac Powell, comptez environ 2 heures de route pour atteindre le parc de Zion et encore 1h30 pour rejoindre Bryce Canyon.


Ce que nous avons aimé

D’apparence, ces deux parcs semblent être uniquement propices aux longues randonnées sur des chemins escarpés. Que nenni ! Il n’est pas nécessaire d’être un grand marcheur pour profiter de ce que ces parcs hors du commun ont à vous offrir. Les parures rouge et or des falaises et des hoodoos vous émerveilleront tout en restant sur les sentiers faciles d’accès.

A Bryce, prenez le temps de vous asseoir sur l’un des nombreux bancs taillés dans d’énormes troncs posés pour admirer la vue.


A ne pas manquer

Zion

Riverside Walk : à l’extrémité de la Zion Canyon Scenic Drive, engagez-vous sur le chemin longeant la rivière Virgin. A l’ombre des falaises surplombant la rivière, vous plongerez au coeur de ce qui fait la richesse de Zion !


Bryce Canyon

Sunrise Point : rares sont ceux qui aiment se lever en pleine nuit. On vous le garantit, cette fois-ci ce sera pour un moment unique… Faites-le ! Vérifiez bien la veille l’heure du lever de soleil et prévoyez d’y être au moins 30 à 45 minutes avant afin d’avoir la meilleure vue. Attention la pente d’accès est raide et l’altitude n’aide pas à reprendre son souffle !

Mais une fois là haut, vos yeux encore endormis finiront de se réveiller devant un spectacle sans pareil : les hoodoos plongés jusqu’alors dans la nuit noire vont s’habiller d’or et de rouge pour votre plus grand bonheur !

Parmi ces centaines de pics rocheux, cherchez-en un sur lequel une pierre rectangulaire semble posée en équilibre : c’est le marteau de Thor, l’un des hoodoos plus emblématiques du parc !

Rainbow Point : à l’extrémité Sud du parc, profitez de l’immensité qui s’étend à vos pieds. Le long de la route, vous remarquerez les ravages causés par les feux de forêts… Mais rassurez-vous, la nature est déjà à l’oeuvre pour reprendre sa place !


Où manger, où dormir ?

Afin de respecter la nature environnante, vous trouverez peu d’endroits où vous restaurer sur la route entre le Lac Powell et Zion. Ce dernier dispose de quelques magasins destinés aux campeurs, vous pourrez y obtenir des basiques pour grignoter un morceau.

Pour ne rien manquer du lever de soleil sur Bryce Canyon, optez pour une nuit à Bryce Canyon City, située à l’entrée du parc. De nombreux hôtels et restaurants vous permettront de faire étape avant un réveil à l’aube !

Nous avons nous-mêmes opté pour le Ruby’s Inn, pour dormir… et dîner ! Avec son buffet à volonté, il est parfait pour vous rassasier !

Pour vous réconforter après votre réveil matinal, prenez le temps pour un petit-déjeuner de champion au Bryce Canyon Lodge, situé aux abords de la foret longeant l’amphithéâtre. De quoi vous remettre le pied à l’étrier pour profiter à fond de la journée !


Quelques informations utiles en fauteuil…

A votre arrivée à Zion, présentez-vous au Visitor Center : vous bénéficierez d’un pass donnant un accès privilégié en voiture à la Zion Canyon Scenic Drive (si vous ne l’avez pas, il vous faudra utiliser les bus, accessibles). Le parc proposant peu de randonnées accessibles, ce pass facilitera vos déplacements le temps de votre visite, notamment pour la Riverside Walk.

Bryce Canyon propose de nombreux chemins de randonnée au milieu des hoodoos, pas forcément praticables en fauteuil (les pentes sont plus que raides !). Un chemin bétonné longe cependant l’amphithéâtre entre les deux points de vue principaux : Sunrise et Sunset Point. De là, vous aurez une vue imprenable sur le paysage. Pour finir, n’hésitez pas à emprunter en voiture la route principale. Elle vous permettra de prolonger le plaisir jusqu’à Rainbow point et sa vue vertigineuse.

Retrouvez toutes les informations d’accessibilité sur nos bonnes adresses et les sites visités sur jaccede.com !

TAGS
RELATED POSTS

LEAVE A COMMENT