En voiture Simone ! Wild Wild West

Arches et Canyonlands : de l’intérêt soudain de la géologie…

on
25 novembre 2018

Nous quittons Salt Lake, cap au sud ! Quatre heures de route à travers les montagnes Wasatch vous suffiront pour rejoindre deux des parcs nationaux les plus connus pour leur géologie très particulière : bienvenue à Arches et Canyonlands !

De quoi parle-t-on ?

Le Sud de l’Utah est connu pour ses sites géologiques exceptionnels, créés dans une roche friable par l’érosion du Colorado et les conditions climatiques extrêmes de cette zone désertique (extrêmement chaude en été et neigeuse en hiver).

Bien que séparés par quelques kilomètres seulement, les parcs nationaux d’Arches et de Canyonlands sont bien différents. Les rochers rouge d’Arches taillés en formes délicates par l’érosion contrastent avec les falaises ocres de Canyonlands, créées par des effondrements de plateaux successifs, au pied desquelles coule les eaux vertes du Colorado.

Dans l’un comme dans l’autre, vous trouverez des paysages ébouriffants au détour des routes et chemins prévus à cet effet (ce sont des sites préservés, les lieux autorisés sont balisés de manière très claire et nous vous recommandons de les suivre) !

Suivez le guide…

Comment y accéder ?

Comme pour le reste de notre périple, nous vous recommandons d’avoir une voiture pour accéder aux parcs et pour les parcourir. Les droits d’entrée des parcs de l’Utah sont en moyenne de 30$ pour un véhicule privé (mais ils ont tendance à changer, n’hésitez pas à vérifier les prix d’Arches et de Canyonlands avant votre départ). Un pass annuel (55$) vous permettra d’accéder à de nombreux parcs nationaux de l’Utah… Nous vous recommandons donc fortement de le prendre si vous souhaitez en visiter plusieurs !

Vue sur un canyon depuis Island in the Sky

Chaque parc dispose de son propre « Visitor Center », situé à l’entrée. Vous y rencontrerez des rangers qui vous conseilleront sur les sites à voir (que vous soyez valide ou handicapé) et vous diront tout ce qu’il y a à savoir sur le parc… Faites-y un tour pour démarrer, vous ne profiterez que mieux de votre visite !

NB : si vous prévoyez de parcourir Arches à vélo ou à pieds, sachez que les routes y sont récentes et en bon état et que l’ensemble du parc est relativement plat… Sauf à l’entrée ! L’accès au plateau se fait par une route en lacets, raide comme on les aime ! Mieux vaut être un sportif aguerri pour aborder la côte…

Ce que nous avons aimé

A Arches, ce sentiment très contradictoire d’être dans un site fragile, à préserver, et d’être si petit face à la masse rocheuse environnante. Pour les fans d’Indiana Jones, vous apprécierez de vous retrouver dans le décor incroyable de la Dernière Croisade, aux pieds de la Double Arch !

A Canyonlands, la rencontre avec une immensité submergeante… Tout simplement. La vue depuis le haut du plateau donnerait presque l’impression d’être au milieu d’un océan de sable et de rochers, sans terre hospitalière à l’horizon… Poignant !

A ne pas manquer

Arches

Suivez la route à l’entrée du parc pour accéder à l’ensemble des points de vue et chemins de randonnée. Vous ne pourrez pas vous tromper, chaque ramification est une impasse : si la route s’arrête, c’est que vous êtes arrivé à un endroit intéressant… Plus qu’à en profiter puis à faire demi-tour pour poursuivre votre parcours à la découverte du parc !

On vous recommande :

Double Arch
  • Balanced Rock (en plein centre du parc), un énorme rocher qui semble tenir en équilibre sur son piédestal de presque 40 mètres de haut,
  • La Windows Section et Double Arch (à l’Est), pour sa concentration d’arches appréciable de près (accès à pied) comme de loin (depuis la Windows road)
  • Delicate Arch, l’aussi fragile qu’imposant emblème du parc. La randonnée de trois heures qui permet d’y accéder ravira les plus courageux (prévoyez de l’eau et de bonnes chaussures), mais elle n’est malheureusement pas accessible. Pour observer l’arche depuis le bas du plateau, privilégiez le « Lower viewpoint », accessible jusqu’au pied de la colline…
Canyonlands

Le parc de Canyonlands est immense… Vu le temps que nous avions, il nous a fallu choisir : nous avons privilégié le Nord-Est du parc. On a adoré :  

Island in the Sky
  • Dead Horse Point State Park, pour sa vue imprenable sur le Colorado (avant l’entrée de Canyonlands : 20 minutes de route environ, 20$ pour un véhicule privé et non inclus dans le pass annuel… Mais ça vaut la peine)
  • Island in the Sky, à l’entrée Nord du parc : vous pourrez vous promener le long des falaises et observer le plateau à perte de vue sillonné par d’impressionnants canyons
  • Mesa Arch, un imposant bloc de pierre  posé au bord de la falaise à dix minutes à peine du visitor center d’Island in the Sky. Si le chemin pour descendre à ses pieds est rocheux et peu praticable, vous pourrez en avoir un aperçu du haut de la colline. N’hésitez pas à prévoir de l’aide pour monter, la pente est raide…

Où manger, où dormir ?

Moab est la ville de passage pour visiter ces deux parcs. Enfin ville… Un bien grand mot ! On la décrirait plutôt comme un enchainement d’hôtels et de restaurants autour d’une rue principale. Pas beaucoup de charme, mais un côté très pratique, puisque ce n’est qu’à quelques minutes de voiture de l’entrée du parc d’Arches… Et à 35 minutes seulement de Canyonlands !

Vous y trouverez de nombreux hôtels et motels confortables… On a pour notre part dormi à La Quinta Inn & Suites : réservations ici avec description des chambres (y compris adaptées si nécessaire : ADA). A noter : beaucoup d’hôtels dans cette région disposent de piscines… Et ce n’est pas de trop quand on voit les températures, notamment en été ! N’oubliez pas que vous êtes en zone désertique quand vous choisissez votre hôtel…

Si vous préférez loger directement dans le parc, des campings existent… Mais il faut s’y prendre tôt ! Les emplacements sont souvent réservés entre 8 et 12 mois à l’avance…

Les restaurants sont majoritairement des fast foods ou des barbecue joints… Mais on a adoré la Moab Brewery, pour son accueil chaleureux et son choix de bières locales !

Plateau d’Arches

Quelques informations utiles en fauteuil

Si la majorité des points de vue est accessible (bord de route ou nombreux chemins plats et aménagés), les chemins de randonnée le sont souvent moins (pentes raides, sable, pierres, racines…). Vous pourrez donc vous aventurer au démarrage de certains d’entre eux, mais pas forcément aller jusqu’au bout : un matériel adapté et un peu d’aide peuvent être les bienvenus !

L’avantage, c’est qu’aux Etats-Unis, les informations sur l’accessibilité sont nombreuses et facilement disponibles : le site officiel des parcs nationaux recense notamment l’ensemble des points de vue et promenades accessibles en fauteuil en fonction de leur niveau de difficulté. Vous saurez tout sur Arches ici, et sur Canyonlands  (site en anglais uniquement, n’hésitez pas à nous poser des questions si vous ne le parlez pas et que vous avez besoin d’informations complémentaires) !

Pour plus de détail sur notre expérience, retrouvez les informations d’accessibilité sur notre hôtel, les bars / restaurants et les sites visités sur jaccede.com !

TAGS
RELATED POSTS

LEAVE A COMMENT