×

4 février 2022

Un hiver a Annecy : 4 jours d’aventures outdoor

NOTRE VOYAGE : 4 jours du 4 au 7 janvier 2022

OÙ ? À Annecy, chef-lieu de Haute-Savoie

COMMENT S’Y RENDRE ? Le train est le meilleur moyen pour rejoindre Annecy. Il faut compter 3h40 depuis Paris et ça sans correspondance, le pied !

SE DÉPLACER : On se déplace facilement à pied dans le centre-ville et dès que l’on veut rejoindre le lac, on grimpe sur un vélo pour éviter les bouchons !

QUAND Y ALLER ? Toutes les saisons sont l’occasion de venir. L’été la ville grouille de touristes, on vous conseille de venir en mai/juin ou septembre. En hiver, à partir de début décembre, les températures baissent et la neige recouvre les montagnes environnantes, magique !

POURQUOI Y ALLER ? Pour découvrir les nombreuses activités possible en dehors du ski quand on est en fauteuil roulant !

ACCESSIBILITÉ : Retrouvez toutes nos adresses sur notre carte Mapstr !

Annecy est une ville qui se vit en toute saison. L’été on vient profiter du lac et des randonnées dans les forêts de sapins. L’hiver, on chausse les skis (alpin ou de fond) ou on grimpe dans un traineau et on se laisse glisser sur la neige !

Notre passage est ponctué de rencontres, d’activités et de découvertes culinaires, toutes accessibles en fauteuil roulant ! On vous raconte tout juste là !

Le plateau des Glières - De la glisse sous toutes ses formes

À moins d’une heure de route du centre-ville, le plateau des Glières est un immense terrain de jeu pour tous. Ici, on vient seul ou à plusieurs pour marcher sur les pas des Résistants de la Seconde Guerre Mondiale. Le Domaine Nordique des Glières est ouvert aux randonneurs prêts à chausser une paire de raquettes avec 17 km de chemins ainsi que pour les plus sportifs qui optent pour le ski de fond. Ce n’est pas moins de 30 kilomètres de pistes qui s’offrent à eux !

Lors de notre passage à Annecy en juin dernier, nous avons eu la chance de rencontrer Florian et Angelina, les fondateurs d’Activhandi. Après une sortie en fauteuil tout terrain électrique sur le Semnoz, on teste cette fois-ci le ski de fond assis !

Vous vous demandez comment une personne en fauteuil roulant peut faire du ski de fond non ? Un équipement spécifique a récemment été mis au point par une entreprise de la région. Le concept est très simple : je suis assis dans une coque de ski fauteuil fixée sur les fixations classiques de deux skis de fond. Une fois bien installé, je me sers de deux petits bâtons pour avancer. Ça n’en a pas l’air mais cela demande un effort physique considérable pour glisser sur la neige ! Les premières minutes ne sont pas simples : il faut gérer la poussée, le freinage et surtout l’équilibre de l’ensemble… pour moi qui n’ai pas mes abdominaux, ça me prend un peu plus de temps. Qu’à cela ne tienne, après une bonne poussée pour me sortir d’une zone de faux plat, je prends un malin plaisir à prendre de la vitesse dans les descentes.

Depuis quelques mois le Plateau des Glières a désormais un gros point fort : l’Auberge des Glières qui surplombe la zone. Cet hôtel restaurant tout neuf dispose de plusieurs chambres dont au moins une est accessible en fauteuil roulant. On y mange très bien et la vue au petit-déjeuner est splendide ! Lors de notre passage, nous avons eu la chance de nous réveiller sous un épais manteau neigeux tombé dans la nuit donnant ainsi au plateau une ambiance magique !

Une fois le petit déjeuner englouti, une nouvelle activité nous attend et ce n’est pas un coéquipier que nous retrouvons mais 9 ! Dans une ambiance digne du grand nord canadien, nous rencontrons Rémy de D’Oumiak Aventures et ses chiens de traineau. Passionné de père en fils, il s’occupe d’une trentaine de chiens comme des Husky croisés Groenland, des Alaskan ou encore des Groenland croisés Berger Allemand. Ce mélange d’origines lui permet d’avoir une vraie complémentarité en termes d’endurance et de force.

La neige tombe fort et ne fait qu’augmenter l’excitation des chiens. Avant le départ, tous harnachés, ils aboient et tirent sur la corde dans tous les sens. Rémy leur donne un ordre et le calme revient quelques instants sur le plateau. On s’installe dans le traineau, il prend place à l’arrière et une fois le frein desserré, plus un bruit… On entend uniquement la respiration des chiens et le craquement de la neige sous le traineau. De temps en temps Rémy murmure pour donner à Laïka, à la tête de l’attelage, la bonne direction à prendre.

Ils n’ont qu’un objectif : nous emmener à travers la poudreuse pour nous faire vivre de nouvelles sensations de glisse. De retour sur la piste, le traineau monte à 30 km/h et attention les yeux, la neige qui saute sous leurs pattes est bien fraiche !

Cette sortie est presque trop courte et je ne vais pas vous mentir mais une fois de retour dans mon fauteuil roulant je me dis que je ne serai pas contre 1 ou 2 chiens pour me tirer !

Manigod - Une station familiale

Juste avant la Clusaz, la station de ski de Manigod a tout pour plaire ! Sa taille humaine lui profère un caractère convivial recherché par de nombreuses familles annéciennes. Les 25 kilomètres de pistes, adaptés à tous les niveaux, permettent à chacun de skier à son rythme. 

Le soleil chatouille le sommet du Mont Veyrier lorsque nous quittons Annecy. Il n’y a pas un nuage et les sapins au bord de la route sont de plus en plus couverts de neige. Nous sommes impatients de renouer avec les pistes de skis, trois après notre expérience à Samoëns. Nous avons rendez-vous à 8h30 avec Éric de Sports Adaptés Sensations pour découvrir le tandem ski. Cet engin, piloté par un professionnel habilité, permet à toute personne en situation de handicap, qu’il soit temporaire ou permanent, de prendre du plaisir sur les pistes. Il est composé d’une coque, assez large avec un dossier haut pour être bien maintenu, fixée sur deux skis grâce à un habile jeu de suspensions qui lui donnent toute sa souplesse dans les descentes. Le pilote cale ses pieds à l’arrière des skis et utilise un guidon pour diriger le tout.

Pour s’installer, rien de plus simple : une housse protectrice est posée dans la coque, je me transfère dedans avec un peu d’aide, on attache les différentes sangles pour éviter tout problème et c’est parti !

On grimpe à bord du télésiège du Cabeau et une fois en haut, il ne faut que quelques secondes pour sentir le vent frais taper sur mes joues. Les sensations sont bien là… j’ai l’impression d’être moi-même acteur, c’est incroyable ! Pendant plus de deux heures, Éric m’emmène partout de la poudreuse aux petites bosses sur les bords des pistes sans oublier de faire des virages dignes d’un slalomeur !

N’ayant pas eu l’occasion de remonter sur un uniski depuis Samoëns en 2019, le tandem ski est le meilleur moyen pour moi de quitter les pistes vertes et skier avec Myriam. On enchaine les virages non loin l’un de l’autre, c’est grisant ! 

Qui dit soleil d’hiver, dit grand froid alors pour terminer cette session on se blottit au restaurant Les Sapins pour une boisson chaude revigorante.

Annecy - Une ville où il fait bon vivre

Passer plusieurs jours sur place nous a permis de découvrir la richesse historique d’Annecy. Anne, guide professionnelle depuis plus de 10 ans, nous transporte à travers les siècles le temps d’une après-midi entre la berge du lac et les rues de la vieille ville.

Le lac, issu de la fonte d’un immense glacier qui comblait autrefois la vallée, prend sa source dans le massif des Bauges au sud. Saviez-vous qu’une goutte qui arrive dans le lac d’Annecy met 4 ans pour le traverser et en ressortir dans le Thiou ?

À l’entrée de la vieille ville, le Palais de l’Île, posé sur un îlot naturel, a plusieurs fois été remanié Il servit de résidence princière mais aussi de palais de justice et de prison jusqu’à la libération de la ville en 1944.

Un peu plus loin, sur les hauteurs de la ville, le château du XIIe siècle ne passe pas inaperçu. Occupé successivement par les comtes de Genève puis les ducs de Savoie, ce château a traversé les siècles sans jamais tomber en ruines.

L’essor touristique de la ville a vu émerger de nombreux hôtels sur les berges du lac depuis le début du XXe siècle. C’est le cas de l’Imperial Palace construit sur pilotis en 1935. Cet immense hôtel propose l’une des meilleures vues au lever du soleil avec en prime un petit déjeuner somptueux ! 

Nous avons également eu l’occasion de dormir à l’hôtel Rivage et de faire une dégustation de vins en compagnie de Gaëtan, le sommelier du restaurant. Pendant plus d’une heure nous découvrons les cépages de Savoie et toute leur richesse gustative. On vous recommande de goûter un vin blanc aux saveurs prononcées qui se marie à merveille avec les produits locaux : la Roussette sur le cépage Altesse ! Juste après passez une tête au sous-sol, une immense piscine vous attend !

Pour terminer en beauté une journée sportive sur les pistes, rien de mieux qu’une session dans l’un des spas proposés par ces hôtels. On profite d’un moment de relaxation totale seul dans la piscine ou dans l’ambiance douce et apaisante d’une salle de massage…

Notre coup de coeur

Le restaurant Ô Bon Bec, au premier étage de l’hôtel Le Pélican est très certainement notre coup de cœur culinaire de ce séjour ! Après plusieurs fondues et raclettes, on nous a chaudement conseillé d’y faire un saut. Ce lieu, ouvert à l’été 2021, au style atypique se prête à la découverte. Ici, on s’assoit à table, en terrasse, au bar ou dans un des canapés et on se laisse transporter par une équipe qui n’a qu’une envie : vous choyer !

Entre le bar et la salle de restaurant, une cave d’affinage de fromage et une cave de viandes maturées nous mettent l’eau à la bouche, c’est leur spécialité ! Bien évidemment, vous nous connaissez, nous avons craqué avant de terminer en beauté par la farandole de plaisirs sucrés servis sur un chariot !

Un dernier pour la route : La Bicyclette Rose juste à côté de l’Office du Tourisme. En passant devant, c’est la décoration qui attire notre œil entre maison de campagne et l’école primaire d’un autre temps. Le menu est écrit dans un petit cahier d’écolier… on est vite conquis ! On vient ici pour le brunch servi tous les jours entre midi et 15h. Tous les produits sont locaux et presque tous bio (sauf quand ce n’est pas possible). Installez-vous et laissez-vous embarquer, vous ne verrez pas le temps passer !

Auberge des Glières : L’auberge, toute neuve, offre une vue magique sur le plateau des Glières ! 17 chambres permettent d’en profiter pleinement et on vous dit tout sur le restaurant dans « Où manger ? » Tarif : à partir de 190€ la nuit pour la chambre accessible en fauteuil roulant. Accessibilité : l’hôtel est entièrement accessible. La douche est spacieuse et le siège posé sur la barre d’appui est large et sécurisant pour effectuer son transfert.

Rivage hôtel : Cet hôtel plutôt luxueux a ouvert en juillet 2021 et fait face au lac. Ils proposent de nombreux services (restauration, spa et dégustation de vin). Tarif : à partir de 180€ la nuit pour 2 personnes. Accessibilité : L’hôtel est entièrement accessible en fauteuil roulant. Il y a plusieurs chambres accessibles (le balcon l’est également), le spa est également accessible. Dans la salle de bain, il n’y a qu’un tabouret mais vous pouvez demander à la réception qu’ils vous montent une chaise de la terrasse extérieure. La douche est spacieuse mais une fois la chaise installée, l’espace est assez restreint  pour effectuer son transfert sereinement.

Imperial Palace : Construit avant la Première Guerre Mondiale, cet hôtel est l’un des plus emblématiques d’Annecy ! On prend goût à déambuler dans cet lieu historique. On y retrouve de nombreux services qui permettent de profiter au maximum de son séjour ! Tarif : à partir de 180€ la nuit pour 2 personnes. Accessibilité : l’hôtel est entièrement accessible en fauteuil roulant.

Auberge des Glières : Le restaurant de l’auberge offre une vue panoramique sur le plateau. Les portions sont généreuses et très bonnes. Tarif : à partir de 13€ pour une entrée, 17€ pour un plat et entre 30 et 45€ pour un menu. Accessibilité : tout comme l’hôtel l’espace du restaurant est entièrement accessible en fauteuil roulant. 

L’Étage :  Au coeur de la vieille ville, une petite porte donne accès à cette adresse. Quelques tables, des chaises hautes pour manger au bar et un autre espace se trouve à l’étage. La fondue aux cèpes est délicieuse et craque également pour son feuilleté au reblochon ! Malheureusement les raclettes ne sont servies qu’à l’étage uniquement accessible par un escalier. Tarifs : à partir de 13€ pour une entrée, 18€ pour un plat. Accessibilité : la salle du bas est accessible en fauteuil roulant. Il ne faut qu’il soit trop large de manière à pouvoir passer entre les premières tables.

Le Ricochet : Le restaurant de l’hôtel Rivage est une bonne adresse. Tarifs : à partir de 15€ pour une entrée, 24€ pour un plat. Retrouvez ici le menu complet. Accessibilité : tout comme l’hôtel l’espace du restaurant est entièrement accessible en fauteuil roulant. 

La Brasserie de l’Impérial : Le temps de quelques travaux de rénovation, la Brasserie a été déplacée en lieu et place du restaurant gastronomique « La Voile ». C’est un vrai plaisir de pouvoir déjeuner avec une vue splendide sur le lac et déguster des produits locaux. Tarifs : à partir de 17€ pour une entrée, 23€ pour un plat et 29€ le menu du jour. Retrouvez ici le menu complet. Accessibilité : tout comme l’hôtel l’espace du restaurant est entièrement accessible en fauteuil roulant. 

Ô Bon Bec : Un restaurant atypique au 1er étage de l’hôtel Le Pélican connu pour ses caves de fromages et de viandes. Tarifs : le menu midi est à 29€, à partir de 31€ pour une pièce de viande maturée 30 jours. Retrouvez ici le menu complet. Accessibilité : l’hôtel est entièrement accessible en fauteuil roulant et il y a deux places de stationnement PMR devant l’entrée.

La Bicyclette Rose : Au coeur d’Annecy, on passe la porte de ce restaurant à la décoration atypique. Le brunch est servi tous les jours de la semaine et on ne va pas vous le cacher… il est à tomber ! Les produits sont frais, locaux, de saison et le plus souvent bio ! Tarifs : à partir de 23€ le brunch sinon possibilité de le faire à la carte. Retrouvez ici le menu complet. Accessibilité : la porte d’entrée s’ouvre automatiquement et la grande table est facilement accessible en fauteuil roulant. Les toilettes sont assez large mais il y a beaucoup de choses entreposées dans le couloir permettant d’y accéder qui rendent difficile leur accès.

Ski de fond assis : Une toute nouvelle activité proposée par Activhandi. C’est un sport qui demande une bonne condition physique pour pousser sur les bâtons et bien prendre les courbes. Tarifs : Contactez Activhandi qui vous donnera tous les renseignements. Accessibilité : l’installation se fait dans le même type de coque que pour le ski assis. On pousse avec deux petits bâtons en espérant ne pas rencontrer un faux plat ! L’activité s’est déroulée sur le plateau des Glières et il y a des toilettes adaptées au bureau principal. 

D’Oumiak Aventures : Une expérience en chiens de traineau complètement incroyable organisée par des passionnés. Plusieurs options sont possibles : baptême, conduite d’attelage, raid de 1 à 3 jours ! Tarifs : comptez 120€ pour un baptême pour 1 ou 2 personnes. Accessibilité : le traineau n’est pas officiellement adapté pour une personne à mobilité réduite. Cependant pour l’installation vous pouvez comptez sur l’aide de Rémy. À l’intérieur du traineau, une grosse mousse est installée pour votre confort et la stabilité pendant l’activité.

Dégustation de vins : Gaétan, maitre d’hôtel et sommelier au Rivage, vous présente avec passion pendant 1h des vins de Savoie plus ou moins connus. C’est l’occasion d’en apprendre plus sur les cépages de la région avec 6 vins typiques. À la fin de la dégustation, installez vous sur une table du bar avec un verre de votre vin préféré et un assortiment de charcuterie et fromages ! N’hésitez pas à contacter l’hôtel pour réserver votre expérience. Tarifs : 60€/personne. Accessibilité : située juste derrière le bar de l’hôtel, la cave est entièrement accessible en fauteuil roulant.

Tandem ski : Activhandi, avec la participation de Sport Adapté Sensations nous a permis de vivre une expérience incroyable en tandem’flex. Tarifs : 150€ la 1/2 journée et 250€ la journée complète (hors forfait de ski). Accessibilité : L’engin est très bien conçu et très confortable sans aucun risque de blessure. On s’installe dans la protection avec un peu d’aide et en quelques minutes on est prêt à dévaler les pentes !

Cristal Spa : Une expérience de détente la plus totale au coeur de cet espace bien-être. Profitez-en pour faire un massage dans l’espace Spa Cinq Mondes (retrouvez ici la liste complète des soins proposés). Tarifs : Comptez 130€ pour un massage de 50 min. Accessibilité : L’espace bien-être n’est pas forcément facile d’accès en fauteuil roulant notamment la piscine uniquement accessible par un escalier. L’espace Spa est lui entièrement accessible en fauteuil roulant et l’équipe est présente pour vous aider à vous transférer sur la table de massage si besoin.

Après ce deuxième séjour à Annecy, nous prenons de plus en plus goût à cette ville. Nous n’avons qu’une hâte : revenir plus longtemps pour nous imprégner de cette vie au bord du lac !

Ce voyage a été réalisé dans le cadre de la campagne de communication et de relance #JeRedécouvreLaFrance en partenariat avec Atout France. Retrouvez toutes les informations sur cette campagne ici.

Aller au contenu principal