×

13 décembre 2021

Marrakech – 4 jours au coeur de la ville rouge

NOTRE VOYAGE : 4 jours du 25 au 29 novembre 2021

OÙ ? À Marrakech, la ville rouge

COMMENT S’Y RENDRE ? Comptez 3h20 de vol depuis Paris, des vols décollent toute la journée depuis Orly notamment.

SE DÉPLACER : Se balader à pied est le meilleur moyen pour découvrir la médina. Pour les excursions, renseignez-vous auprès de votre hébergement.

QUAND Y ALLER ? En été la chaleur peut être écrasante jusqu’à 50° ! On vous recommande d’y aller au printemps ou à l’automne. En novembre, la météo est clémente mais prévoyez du chaud car les températures avoisinent 0° dans l’Atlas et les nuits sont fraiches dans le désert.

POURQUOI Y ALLER ? Pour découvrir la diversité des souks au coeur de la médina, prendre le temps de parcourir le désert d’Agafay et de faire une randonnée au coeur de l’Atlas !

ACCESSIBILITÉ : Retrouvez toutes nos adresses sur notre carte Mapstr !

Comme l’année dernière en Martinique, nous voulions nous échapper quelques jours de la grisaille parisienne. Pas de chance, à notre arrivée Isabelle du Riad Dar Alif nous annonce que notre séjour tombe la seule semaine sans soleil de l’automne ! 

Après un premier séjour en 2017 avec l’association Comme Les Autres qui a changé notre manière de voyager, j’avais à coeur de faire découvrir à Myriam et Nicolas cette ville qui m’avait tant marqué ! 

Plongée au coeur de la médina

Marrakech est mondialement connue pour sa médina. Cette ville dans la ville est entourée de remparts vieux de plusieurs centaines d’années. Ils ont été construits pour protéger ses habitants de la chaleur et des vents chargés de sable venus du Sahara.

Le seul moyen de la découvrir ? Se perdre dans ses ruelles pour découvrir les merveilles qu’elle cache !

En face du minaret de la Koutoubia, le point de départ est la place de Jemma el-Fna. Vous ne pourrez pas la rater en suivant les calèches qui font le tour de la médina. Plutôt vide la journée mise à part quelques vendeurs éparpillés, c’est un tout autre spectacle à partir de 18h ! Des dizaines de stands proposent des jus de fruits frais, des couscous ou tajines. On ne peut que vous recommander d’y manger au moins une fois et le meilleur stand est celui d’Aïcha, le numéro 1 ! 

À chaque extrémité de la place, les souks commencent. Ils ont chacun leur spécialité : épices, tannerie, ferraille et bien d’autres ! Le plus étonnant est certainement celui des portes que ce soit pour un garage, un magasin ou chez soi !

La place des épices est un bon repère si vous vous égarez. De là, vous pouvez repartir vers le nord en direction des tanneurs. C’est ici que vous pourrez en apprendre plus sur les techniques pour colorer les tissus.

Si vous souhaitez faire des emplettes dans les souks, on vous conseille de passer à l’Ensemble Artisanal. Les prix sont fixés par l’État en accord avec les syndicats et ils ne peuvent pas bouger. Cela vous donnera une idée plus précise de votre marge de négociations ! C’est aussi l’occasion d’assister au tissage de tapis et pourquoi pas de s’y essayer !

Continuez vos pérégrinations pour rejoindre le Jardin Secret, un havre de paix au coeur des souks. Cet ancien palais du XVIe siècle tombé en ruine a été complètement repensé en 2008. Deux jardins ont été créés, l’un plutôt exotique regroupe des espèces provenant du monde entier, l’autre de type islamique est géométrique et tout y est pensé pour être au calme et profiter de l’ombre des arbres. Ici, le bruit disparait au profit du léger clapotis des fontaines et bassins.

Pour célébrer les liens qui unissent Yves Saint Laurent avec le Maroc, un musée éponyme a ouvert ses portes en 2017 avec de nombreuses pièces uniques. Si vous n’êtes pas passionnés par la mode, le jardin Majorelle devrait vous plaire. Très esthétique, de nombreux palmiers et cactus rythment le parcours avant de rejoindre la villa, réaménagée en musée berbère, peinte d’un bleu hypnotisant. 

La place des Ferblantiers marque l’entrée sud de la médina. C’est d’ici que vous pouvez facilement rejoindre trois monuments qui ont marqué l’histoire de la ville : le palais El Badiî, les tombeaux Saadiens et le palais de la Bahia. Sur les conseils de notre Riad, nous avons visité le plus emblématique à savoir le palais de la Bahia

Construit au XIXe siècle par l’un des grands vizir, ce palais est l’un des mieux préservé. Bien qu’il ait été vidé de son mobilier, les pièces sont magnifiques et notamment les plafonds en bois qui ont conservé toute leur splendeur !

Découvrir les alentours

Terre des Étoiles

Sur les conseils de l’association Comme Les Autres, nous avons passé une après-midi sur le domaine de Terre des Étoiles au coeur du désert d’Agafay

Cet endroit, orienté tourisme écolo, propose des chambres de type glamping, deux piscines pour profiter du coucher de soleil, une salle de restaurant et de nombreuses activités.

Nous avons opté pour une sortie en dromadaire ! C’est une première pour nous. Nous avons déjà testé le cheval mais là l’expérience est totalement différente. Tout d’abord, une fois l’animal couché, l’équipe vous aide à vous placer sur l’assise. Elle est très confortable et le maintien grandement facilité comparé à une selle de cheval grâce à un grand arceau en métal. Il est le bienvenu lorsque l’animal se relève ! La balade qui dure 1h fait une boucle jusqu’à un point de vue magique sur l’étendue du désert. C’est clairement une expérience à ne pas rater !

On conclut cette après-midi par un cocktail au coin du feu, parfait pour se réchauffer à la nuit tombée !

Ciel d'Afrique

Nous voulions marquer le coup de notre passage à Marrakech par une activité hors du commun et nous avons été servi !

Ciel d’Afrique est la première compagnie de montgolfières à avoir eu le droit de survoler la région. Ils proposent plusieurs vols dont un au-dessus des montagnes de Jbilet au nord de Marrakech. Le réveil se fait dans la nuit et à notre grande surprise les marrakchis dorment encore ! Le chauffeur qui nous emmène au terrain de décollage connait les pistes comme sa poche. À notre arrivée, les nacelles sont sorties et les ballons viennent d’être déballés. Les flammes chauffent l’intérieur pour qu’ils prennent leur forme majestueuse !

Assis confortablement dans la nacelle, le décollage se fait en douceur et c’est sans un bruit que nous survolons l’Ouled El Garn. 

On le sait déjà, ce n’est pas la dernière fois que nous mettons un pied dans une montgolfière !

Découvrir l'Atlas

Notre Riad propose de nombreuses excursions dont une à la découverte de l’Atlas. Si vous en avez la possibilité, on vous conseille de la faire le samedi. La journée est rythmée autour de trois étapes :

Dans cette coopérative tenue uniquement par des femmes, on nous explique le processus pour récupérer l’huile des fruits de l’arganier, un arbre connu pour être envahi par les chèvres ! Cette huile se décline sous deux versions, l’une cosmétique et l’autre alimentaire. On peut ainsi préparer des huiles de massage, des baumes à lèvres comme des pâtes à tartiner à base d’huile d’argan !

Chaque samedi Asni accueille le marché berbère. Les villageois de la région viennent chercher légumes, viandes, habits et retournent ensuite dans leurs contrées. Les regards sur nous sont étonnés, curieux. Notre guide du jour nous permet de discuter avec certains d’entre eux et d’en apprendre plus sur les us et coutumes de cette région.

Le village d’Imlil est niché au fond de la vallée au pied du Toubkal, le plus haut sommet d’Afrique du Nord qui culmine à 4 167m. À notre arrivée, nous rencontrons Houssein qui va nous accompagner pour une randonnée afin de rejoindre Tamartet où nous déjeunerons.

Nous n’avions pas prévu cette excursion et cela s’est vite ressenti dans notre équipement… Il fait 1° et la neige commence à tomber et pour couronner le tout, un brouillard opaque pointe le bout de son nez ! Qu’à cela ne tienne nous partons à l’assaut de la montagne ! Après 200 mètres de dénivelés positifs, nous sommes trempés et un villageois propose de nous emmener en voiture jusqu’à Tamartet ! Un couscous royal bien chaud nous attend au Jardin du Toubkal, tout ce qu’il fallait pour conclure cette incroyable journée !

Riad Dar Alif - Se sentir chez soi à Marrakech

Le Mellah est l’ancien quartier juif de Marrakech. Le rythme est bien différent de celui de la médina. Ici, les rues sont si étroites qu’il faut slalomer entre les chats et les mobylettes. Dès l’instant où vous y pénétrez, la nouvelle se répand comme une traînée de poudre et tout le monde sait où vous logez !

C’est dans l’une de ces ruelles qu’Isabelle et son mari vous accueillent à bras ouverts et seront aux petits soins avec vous ! Ils vivent à Marrakech depuis 6 ans et connaissent toutes les bonnes adresses donc n’hésitez pas à leur demander.

Radijah, la cuisinière du Riad, prépare de succulents petits-déjeuners, parfaits pour avoir le ventre plein avant de partir déambuler dans les ruelles de la médina. Le soir, si vous le souhaitez, vous pouvez dîner au Riad et une nouvelle fois, vous ne serez pas déçus ! Le menu change tous les jours et elle s’adapte à vous si vous avez la moindre contrainte alimentaire.

Le Dar Alif propose trois services auxquels nous ne nous attendions pas :

  • Un bassin dans le patio pour vous rafraichir après une chaude journée
  • Une terrasse aménagée pour prendre le thé en regardant les toits du quartier
  • Un espace massage et soins. Pensez à bien le réserver en avance pour qu’ils puissent s’organiser

Enfin, comme indiqué plus haut, ils proposent également des excursions à la journée qui valent le détour. Encore une fois, n’hésitez pas à leur donner vos souhaits et ils sauront adapter le trajet pour s’en rapprocher au maximum.

Riad Dar Alif : Tarifs : à partir de 66€ la nuit pour la chambre accessible (située dans le patio). Accessibilité : de l’entrée jusqu’au patio, les espaces sont aménagés pour faciliter vos déplacements en fauteuil. La chambre est facile d’accès et la salle de bain est bien aménagée (barres d’appui et siège de douche). Malheureusement la terrasse est uniquement accessible avec des escaliers.

Chez Aïcha : Le stand n°1 de la place Jemma El Fna porte bien son nom ! Elle est la seule femme à tenir un stand sur cette immense place et elle le tient d’une main de fer ! Tarif : à partir de 5€ pour un tajine ou un couscous royal. Accessibilité : le repas est servi sur des tables de picnic. On vous conseille de vous installer en bout de table si les bancs ne peuvent pas être décalés. 

Le Tanjia : Un très bon restaurant pour tester les spécialités marocaines ! Tarifs : à partir de 15€ le plat. Accessibilité : il y a une marche pour accéder à la salle principale. L’équipe vous proposera immédiatement son aide. 

Max & Jan : Cet espace propose plusieurs petites boutiques ainsi qu’un très bon restaurant. Tarif : à partir de 12€ pour les plats. Accessibilité : l’entrée de cet espace est de plain pied mais il y a 2 marches pour accéder à la première partie du restaurant et un escalier mène à la terrasse.

Les Jardins du Toubkal : L’une des nombreuses adresses de Tamartet. On y mange un délicieux couscous avec la vue sur la vallée d’Imlil ! Il est aussi possible d’y dormir. Tarifs : à partir de 6€. Accessibilité : il est possible d’entrer dans la salle de restaurant en passant par la cuisine mais la porte est très étroite (max 64cm de large).

Le Jardin Secret : Au coeur du tumulte de la médina, ce magnifique jardin est un havre de paix. Tarifs : gratuit pour les PMR et leur accompagnant. Accessibilité : l’entrée PMR se fait par la sortie. Le reste du jardin est totalement à plat. 

Palais de la Bahia : Ce musée est très bien fait et les expos très intéressantes. Tarifs : gratuit pour les PMR et 70dh/personne (env 7€). Accessibilité : le palais est totalement inaccessible. Lors de notre passage, ils allaient installer quelques rampes en bois pour permettre au PMR de se déplacer plus facilement.

Jardin Majorelle : Ce jardin a été créé par Yves Saint Laurent et Pierre Bergé. Très esthétique, c’est l’endroit parfait pour prendre des photos. Vous pouvez également visiter le musée Saint Laurent qui présente de nombreuses robes et croquis. Tarifs : Gratuit pour les PMR, 120dh/adulte (env. 11,5€). Accessibilité : il est entièrement accessible (toilettes aménagées).

Terre des Étoiles : Au coeur du désert d’Agafay, l’endroit parfait pour une soirée au coin du feu et une sortie en dromadaires ! Vous pouvez également y dormir. Tarifs : 350dh/personne la sortie dromadaire (env.34€) et comptez 750dh (env. 70€) le transfert depuis la médina. Accessibilité : Le terrain est plutôt bien praticable, la salle de restaurant également. Il n’y a pas de toilettes aménagées mais avec un coup de main, le tour est joué.

Ciel d’Afrique : Une expérience en montgolfière à couper le souffle ! Ils ont plusieurs points de décollage pour voir le désert depuis le ciel ! Tarifs : 2050dh/personne (env. 190€) et le transfert depuis votre hôtel est inclus. Accessibilité : pour profiter au mieux du vol, ils installent un gros coussin pour être assis confortablement dans la nacelle. Les toilettes ne sont pas accessibles mais elles sont assez grandes pour y entrer facilement.

Cinq jours à Marrakech est le temps idéal pour découvrir toutes les facettes de la ville rouge : les souks de la médina, l’immensité du désert d’Agafay et les sommets enneigés de l’Atlas.

On l’imagine difficile d’accès aux fauteuils roulants mais c’est sans compter sur l’aide des marrakchis qui n’hésiteront pas à vous prêter main forte pour passer un trottoir un peu haut ou même pour rejoindre une salle de restaurant en haut d’un escalier !

Aller au contenu principal