×

15 novembre 2021

Vienne : une ville imperiale pleine de surprises

NOTRE VOYAGE : Nous avons passé une semaine sur place, du 16 au 23 septembre 2021

OÙ ? À Vienne, la capitale de l’Autriche

COMMENT S’Y RENDRE ? En avion (2h de vol) ou en voiture (environ 14h) depuis Paris. Le train de nuit fait son grand retour à partir du 14 décembre depuis Paris !

SE DÉPLACER : Les trams, bus et métro proposent tous des solutions d’accessibilité. Il y a aussi de nombreuses bornes de vélo à travers la ville.

QUAND Y ALLER ? Il n’y a pas de meilleure saison pour visiter Vienne. En été, les bords du Danube se prête à la baignade et aux picnics et hiver, on privilégie les cafés chaleureux pour se réchauffer !

POURQUOI Y ALLER ? Pour la diversité de son architecture, marcher dans les pas de Sissi, les berges du Danube, ses parcs,  et… ses stands de saucisses !

ACCESSIBILITÉ : Retrouvez toutes nos adresses sur notre carte Mapstr !

Posée sur les berges du Danube, Vienne est une capitale qui vaut le détour. Nous avons passé une semaine à arpenter ses avenues à la découverte de châteaux, parcs et merveilles architecturales. 

Nous en avons aussi profité pour tester la nouvelle adresse de JO&JOE, nichée au coeur d’un bâtiment éco-responsable !

On vous donne nos trois bonnes raisons pour que Vienne soit votre prochaine destination, c’est parti !

De la culture, en veux tu en voilà

Quand on parle de Vienne, on l’associe la plupart du temps à Sissi l’Impératrice et au Beau Danube bleu, morceau de valse composé à la fin du 19è siècle.

Depuis plusieurs siècles, les familles royales qui se sont succédées ont fait en sorte que Vienne soit une ville de premier rang en terme de richesse culturelle grâce à ses châteaux, ses musées et églises.

Châteaux

En plein centre-ville, le palais de Hofburg est le plus grand de Vienne. Durant plus de 600 ans la dynastie des Habsbourg y a élu domicile. Il abrite les appartements impériaux de Sissi, les trésors amassés ainsi que l’École espagnole d’équitation, l’une des plus réputée au monde. 

À l’ouest, le château de Schönbrunn rappelle celui de Versailles. Sa construction commence au 17e siècle et les empereurs successifs ne manquent pas d’y ajouter leur touche personnelle. Que vous soyez férus de pièces chargées de dorures ou passionnés de fleurs et jardins, vous y trouverez chaussure à votre pied. 

À l’intérieur, sur les plus de 1 000 pièces recensées, une quarantaine se visitent entre grandes salles de banquet et salons plus intimes. À l’extérieur, vous ne serez pas non plus déçus. L’immense jardin, dessiné par un élève de Le Nôtre, accueille notamment un zoo et plusieurs serres tropicales. Sur les hauteurs trône l’imposante Gloriette et offre une vue sans pareille sur Vienne.

De l’autre côté de la ville, on trouve le Palais du Belvédère. Construit au début du 18è, c’est l’un des plus grand palais baroque construit au coeur d’une ville. Ici, les pièces ont été réaménagées pour accueillir un musée avec notamment les plus belles pièces du peintre Gustav Klimt.

Musées

Au coeur du Ring, le boulevard circulaire qui délimite le centre-ville, trois musées valent le détour.

Le Kunsthistoriches, musée d’Histoire de l’art, rassemble les plus belles oeuvres d’art d’Autriche. La section Égypte ancienne est sans aucun doute l’aile la plus impressionnante : momies, sarcophages et autres artefacts vous laisseront sans voix. Si vous avez un petit creux, faites un arrêt dans leur café, il vaut le détour !

L’Albertina héberge l’une des plus importante collection d’oeuvres impressionnistes et post-impressionnistes allant de Monet à Toulouse-Lautrec sans oublier quelques chefs-d’oeuvre de Picasso !

Aux abords du Palais de Hofburg, il est possible de visiter la majestueuse salle d’apparat de la Bibliothèque Nationale. Pas moins de 4 millions de livres y sont recueillis depuis le 14è siècle. 

Églises

Les églises ne manquent pas à Vienne et l’une d’entre elle nous a tapé dans l’oeil !

La cathédrale Saint-Étienne, Stephansdom, est sans aucun doute celle à ne pas manquer lors de votre visite. À deux pas de l’Opéra, elle toise tous les bâtiments de Vienne ! Si vous ne souffrez pas du vertige, la terrasse au-dessus de la nef offre une vue à 360° sur la ville. 

Depuis sa construction au 12è siècle, elle fut endommagée à plusieurs reprises lors de différents conflits. Après la seconde guerre mondiale, son toit est reconstruit avec des tuiles pour former des chevrons de couleurs ainsi que l’aigle à deux têtes, symbole de l’Autriche. 

Architecture : il y en a pour tous les goûts

Vienne a vu son architecture changer au fil des siècles. Les nombreuses guerres impliquant l’empire d’Autriche ont endommagé une grande partie des immeubles du centre-ville. C’est ainsi que les bâtiments hérités des Habsbourg côtoient des immeubles plus récents. 

Dans les années 80, l’architecte autrichien Hundertwasser, passionné par les couleurs et les formes réalise deux constructions majeures facilement repérables. La façade de la Hundertwasserhaus n’échappe à personne avec ses teintes mêlant du jaune, du bleu et du rouge ! Il y a pas moins de 250 arbres dispersés sur les terrasses et contre toute attente, elle est habitée !

De l’autre côté de la ville, l’incinérateur municipal a été complètement redécoré pour qu’il puisse se fondre plus facilement dans le paysage.

Outre ce côté architectural plutôt fantasque, des bâtiments modernes ont également vu le jour à Donaucity, l’équivalent du quartier de La Défense, et à l’université d’économie.

Une des villes les plus agréables du monde

Vienne a été élue par deux fois la ville la plus agréable à vivre du monde ! Après une semaine passée sur place, ce n’est pas nous qui allons le contredire ! 

On commence par les deux emblèmes de la ville : le tramway et la saucisse ! Les vieux tramway rouge et blanc encore en circulation desservent les principaux lieux touristiques de la ville depuis le Ring. Ils sont peu à peu remplacés par des modèles plus récents mais clairement on préfère les anciens ! Pour ce qui est de la saucisse, c’est le snack préféré des viennois ! On peut en manger à chaque coin de rue dans un kiosque ! Bitzinger, au pied de l’Albertina est le meilleur stand que nous ayons testé avec notamment la saucisse fourrée au fromage… oui vous avez bien lu !

De nombreuses surprises sont disséminées un peu partout et on ne peut que vous conseiller de les découvrir à votre tour !

Non loin du palais d’Hofburg, le Naschmarkt rassemble depuis plus d’un siècle poissonniers, bouchers, maraichers et petites échoppes pour ravir les papilles des viennois qui s’y pressent de bon matin.

En remontant vers Stadtpark, les parapluies multicolores suspendus dans le passage Sunnhof apporteront de la couleur dans votre journée !

Passez le canal du Danube pour rejoindre le parc du Prater. Cet immense bulle de verdure abrite depuis 1897 l’un des symboles de Vienne, la grande roue de la fête foraine. Ouverte tous les jours, vous pouvez vous essayer aux montagnes russes et attractions en tout genre !

Le canal du Danube est l’endroit rêvé pour tous les fans de graffitis. Plusieurs accès permettent de rejoindre les quais et de s’immerger dans cet univers où chacun y va de son style. L’été des terrasses fleurissent de chaque côté pour profiter du soleil !

Un peu plus loin, le Danube change d’envergure avec l’île Donauinsel qui trône au milieu du fleuve. Le weekend, les viennois viennent y pique-niquer, faire du vélo et même se baigner !

Pour vous ressourcer au cours de vos déambulations, n’hésitez pas à tester les café typiques comme Demel qui depuis plus de cent ans prépare de délicieuses pâtisseries (on vous conseille le Kaiserschmarrn !) ou encore l’un des nombreux rooftops comme celui du 25Hours qui offre une vue splendide sur le Kunsthistoriches ! 

Enfin, la dernière surprise se trouve dans le quartier de Döbling. Quelques 700 hectares de vignes sont répartis sur les collines à l’ouest de Vienne. Il est possible de faire quelques dégustations avant de partir pour une randonnée en pleine nature. 

JO&JOE Vienne

On vous le disait en préambule, notre passage à Vienne nous a permis de tester la nouvelle adresse de JO&JOE. Cette auberge de jeunesse est nichée dans un bâtiment éco-responsable partagé avec Ikea. Que vous soyez seul, à deux ou plus, choisissez une chambre privée ou un dortoir et laissez-vous guider pour la suite !

Commencez la journée avec un petit-déjeuner copieux pour aller déambuler dans les rues de Vienne. En revenant, faites un arrêt au bar pour un cocktail sur-mesure de Mo et, si vous avez un petit creux, craquez pour le burger végétarien… La journée se termine sur le dance floor avec un DJ set endiablé pour vous déhancher sous les 100 boules à facettes !

Le programme change tous les jours alors passez une tête à la réception pour tout savoir, l’équipe de Julia sera plus que ravie de vous donner tous les détails !

On vous recommande donc plus que chaudement d’y séjourner ou de simplement venir prendre un verre sur le rooftop pour en prendre pleins les yeux avec un coucher de soleil flamboyant !

JO&JOE Vienne : Au sommet d’un immeuble entièrement végétalisé, cette auberge s’étend sur 2 étages avec des vues imprenables sur Vienne. Pour couronner le tout, prenez un verre au bar et emmenez-le sur le rooftop !

Tarifs : à partir de 18€ la nuit en dortoirs, à partir de 53€ dans une chambre privée et à partir de 120€ pour les chambres atypiques. 

Accessibilité : il y a deux chambres accessibles. Les espaces nuit et salle de bain sont spacieux. Les espaces communs et le rooftop sont complètement accessibles.

Steman : Non loin de Westbanhof, ce restaurant typiquement viennois est loin du flot touristique ! Tarifs : à partir de 9€. Accessibilité : la terrasse est accessible et il y a une rampe pour accéder à l’intérieur du restaurant. Nous n’avons pas eu l’occasion de vérifier les toilettes.

Bitzinger Würstelstand : De bonnes saucisses, fourées au fromage ou non, à manger sur place ! Tarifs : à partir de 4€. Accessibilité : plusieurs tables hautes sont disponibles autour du kiosque.

Glacis Beisl : Sous le niveau de la rue, une terrasse arborée vous attend. On y mange très bien mais l’attente peut être longue entre chaque plat. Tarifs : à partir de 12€ le plat. Accessibilité : depuis la rue, un ascenseur permet d’accéder à la terrasse. Il y a deux marches pour rejoindre l’intérieur du restaurant.

25Hours MuseumsQuartier : Le rooftop de cet hôtel surplombe le MuseumsQuartier, parfait au coucher du soleil avec un de leurs cocktails ! Le restaurant situé au rez-de-chaussée propose de super plats italiens. Tarifs : à partir de 13€ le plat, entre 11 et 14€ pour un cocktail. Accessibilité : entièrement accessibles (y compris WC).

Chattanooga : L’un des nombreux restaurants de Stephanplatz. Salades, plats typiques, tout y est, il ne reste plus qu’à choisir ! Tarifs : à partir de 10€ le plat. Accessibilité : seule la terrasse extérieure est accessible. 

Naschmarkt : Ce marché est ouvert tous les jours de la semaine (sauf le dimanche). Les stands s’enchainent, arrêtez-vous et emportez de bons petits plats ! Accessibilité : l’endroit est plat et l’espace entre les étales est assez large.

Demel : L’un des plus anciens café de Vienne situé juste à côté d’Hofburg. Tarifs : à partir de 5€ pour un café ou un chocolat chaud et à partir de 7€ pour les pâtisseries. Accessibilité : l’espace entre les tables n’est pas large mais les serveurs font leur maximum pour que vous ayez de la place. La terrasse est également accessible.

Stephansdom : Cette église vaut le détour notamment pour son toit coloré. Tarifs : la visite de l’église est gratuite. Il faut compter 6€ pour l’ascension de la tour Nord. Accessibilité : L’ascenseur pour accéder à la tour Nord est très étroit : la porte fait 63 cm de large. Il n’y a pas de toilettes accessibles sur place. 

Musée Albertina : Ce musée est très bien fait et les expos très intéressantes. Tarifs : 16,9€/personne et 7€ pour une personne PMR. Accessibilité : toutes les salles sont accessibles avec des ascenseurs. Il y a plusieurs toilettes accessibles sur place. Retrouvez ici plus d’infos (uniquement en anglais).

Bibliothèque nationale : Cette salle de80 mètres de long, 20 mètres de haut abrite pas moins de 200 000 ouvrages ! Tarifs : 8€/personne et 6€ pour les PMR. Accessibilité : un ascenseur vous emmène dans la salle principale. Il y a des toilettes accessibles sur place.

Schönbrunn Schloss : Cet immense château non loin du centre ville et son jardin fleuri sont à ne pas manquer. Tarifs : à partir de 13€ en fonction des options que vous prenez. L’entrée du château est gratuite pour les PMR et un accompagnant. Le parc est en accès libre. Accessibilité : toutes les infos sont à retrouver ici. Il y a plusieurs toilettes accessibles réparties sur le domaine (attention pour certaines, il faut une clé européenne spécifique pour activer le monte personne). 

Kunsthistorisches Museum : Le musée principal de Vienne, à voir pour certaines oeuvres des grands peintres flamands et surtout pour son aile consacrée à l’Egypte ancienne.  Tarifs : 18€/adulte et 15€/PMR et son accompagnant. Accessibilité : le musée est entièrement accessible. Pour une personne en fauteuil, l’accès se fait sur le côté du bâtiment. Retrouvez toutes les infos ici (en anglais uniquement).

Musée Sissi (Hofburg) : Découvrez toute l’histoire de Sissi et visitez les appartements impériaux. Tarifs : 15€/adulte, 14€/PMR et gratuit pour son accompagnant. Accessibilité : le musée est entièrement accessible. 

Une semaine à Vienne nous a permis de découvrir la douceur de vie viennoise avec ses cafés, ses parcs et son beau Danube. Plus qu’une ville, c’est une mine d’or culturelle et architecturale que nous ne soupçonnions pas et nous avons d’ores et déjà hâte de revenir à une autre saison !

Ce voyage a été réalisé en partenariat avec JO&JOE et la Mission Handicap du groupe ACCOR.

Aller au contenu principal